InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Commission Administrative de l'Union Départementale le 27 novembre
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

21 décembre 2010

LA RGPP FRAPPE CHATEAUBRIANT... ET ANCENIS

La RGPP c’est : la révision générale des politiques publiques. Elle conduit à de nombreuses suppressions de postes «  pour l’amélioration de la qualité du service rendu aux usagers  » comme dit le Sous-Préfet, M. Trioulaire, dans une note du 24 novembre 2010. C’est un moyen, pour l’Etat, de faire des économies en transférant les charges sur d’autres.
Dernière décision : le service des cartes grises ne se fera plus à Châteaubriant, mais à Ancenis ! Et le service des cartes d’identité ne se fera plus à Ancenis mais à Châteaubriant !

Comme ça, les citoyens feront 50 km aller et 50 km retour pour se procurer ces précieux papiers. Et qui paiera le carburant ? Les citoyens feront des dépenses à la place de l’Etat.

Ou bien ils iront chez certains commerçants qui, moyennent une trentaine d’euros, leur fourniront les cartes demandées. Les plus chanceux seront ceux qui pourront faire appel à leur garagiste.

Et c’est ce qu’on appelle «  la modernisation du service public  ».

La Sous-Préfecture de Châteaubriant sera désormais ouverte au public du lundi au vendredi - 9-12 h et 14-16 h. «  Les usagers sont encouragés à développer l’usage des moyens informatiques  » dit encore le communiqué.

«  Temps perdu, pollution accrue, absence de transport en commun entre Châteaubriant et Ancenis, aménagement équilibré du territoire, rien n’a arrêté le représentant de l’Etat dans sa course à courte vue aux économies. A quand la fermeture pure et simple de ces deux sous-préfectures dont l’une est toujours privée de sous-préfet ?  »   Mais non ! Dans la région de Châteaubriant, les gens acceptent bien gentiment. Alors l’Etat continue ses exactions !

Le maire d’Ancenis, Jean-Michel Tobie, s’insurge «  On a appris ça par voie écrite. Je trouve le procédé indigne. La moindre des choses, c’est d’informer les maires  » . Le maire de Châteaubriant, Alain Hunault, trouve, lui, que c’est très bien. «  Les cartes grises peuvent se passer des sous-préfectures. Il faut optimiser les compétences  » dit-il dans Ouest-France du 26 novembre 2010. Et il propose de créer une navette pour que les dossiers de demande de cartes grises soient transmis à Ancenis. Une navette de ce type existait entre Châteaubriant et Nantes. Elle a été supprimée : l’Etat fait des économies. La Com’Com’, en créant cette navette, fera des dépenses à la place de l’Etat !!

La zone de vie et d’emploi de Châteaubriant encore un peu plus fragilisée !

La situation de l’emploi privé est critique à Châteaubriant. Pour en rajouter l’Etat, par l’intermédiaire du Préfet, a décidé de fermer le service de cartes grises à la Sous-préfecture de Châteaubriant à compter du premier décembre et ce n’est pas le partage de la pénurie avec Ancenis qui va nous rassurer !

Donc, plus de service à la population et à terme moins d’emplois ! Le bassin va continuer à se vider, l’Etat se fichant pas mal de la notion d’aménagement du territoire.