InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Commission Administrative de l'Union Départementale le 27 novembre
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

13 janvier 2011

ACCORD COMPLEMENTAIRE SIGNE A MANITOU

La Section FO vient de signer un accord complémentaire à l’accord triennal 2009-2010-2011. Pour rappel, cet accord triennal avait été négocié par les syndicats en 2009 suite à la chute de production générée par la crise de 2008 qui avait conduit à un plan de départ volontaire et au chômage partiel de décembre 2008 à mars 2010.

Notre signature est motivée par trois éléments :

  1. Tout d’abord, l’augmentation de salaire de 3% se fera directement au 1er janvier et ne sera donc pas étalée sur toute l’année comme prévu initialement.
  2. Ensuite, nous avons repoussé en totalité la volonté de la Direction de vouloir bouleverser notre aménagement du temps de travail. En effet, sans doute inspirée par d’autres modèles extérieurs qui, pourtant, n’ont jamais fait leur preuve, la nouvelle Direction voulait tout simplement supprimer les ponts, ainsi que la fermeture de l’entreprise quatre semaines en été et une semaine à Noël.
  3. Enfin, l’engagement de la Direction de créer 85 CDI sur le 1er semestre. 


Que les choses soient claires.

On peut se poser beaucoup de questions sur la façon de faire de la Direction qui consiste à mettre en oeuvre deux accords, un cadre (signé par CFE-CGC) et un non cadre (signé par FO). On peut s’en poser encore plus quand la Direction met les Organisations Syndicales devant le fait accompli, en les informant qu’environ deux à trois millions d’€uros ont été provisionnés en 2010 pour être distribués à certains Cadres selon leurs résultats.

Bien sûr, ceci est inacceptable !!!

Mais l’accord que nous avons signé prévoit une clause de revoyure en avril. Forts de tout ce que nous savons maintenant, et si la reprise se confirme, nous devrons alors mettre toute notre énergie dans la négociation pour revendiquer une augmentation supplémentaire. Peut-être que l’ensemble du personnel devra se mobiliser !

Alors, pourquoi faire tant de remue-ménage maintenant ? Que cherchent ceux qui organisent les débrayages saute-mouton ? Il n’est pas inutile de réfléchir au fait que les Organisations Syndicales qui seront les plus aptes à négocier la clause de revoyure en avril sont celles qui signent l’accord aujourd’hui. A moins que certains soient préoccupés par autre chose …

Les élections DP-CE doivent avoir lieu en juin. La campagne électorale est peut-être déjà commencée. Il est vrai que la loi sur la représentativité syndicale d’août 2008 complique énormément la tâche des Organisations Syndicales (toute Organisation faisant moins de 10% aux élections disparaît). Ironie du sort, cette loi est le fruit d’une position commune adoptée entre les compères Thibault-Chérèque (CGT-CFDT) et le patronat (MEDEF-CGPME) espérant faire disparaître les autres Organisations Syndicales.

Comme toujours Force Ouvrière n’a privilégié que les intérêts des salariés.

___ __ _
Contact : fo-manitou@live.fr