InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Commission Administrative de l'Union Départementale le 27 novembre
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

04 février 2011

EDUCATION NATIONALE : 16.000 SUPPRESSIONS DE POSTES

Déclaration de la FNEC-FP-FO 44

Les mesures budgétaires pour la rentrée 2011 sont maintenant connues : 16 000 nouvelles suppressions postes sont prévues nationalement.
Leurs déclinaisons dans les Académies ont été annoncées.
Ainsi pour celle de Nantes :
  • dans le 1er degré, avec une augmentation de 497 élèves, ce sont 71 postes supprimés,
  • dans le 2nd degré avec 4385 élèves supplémentaires, zéro poste créé ! Selon les indicateurs mêmes du Rectorat, ce «manque à créer» (sic) correspond en réalité à la suppression de 380 postes !
  • 25 postes pour les administratifs.
(...) Ces suppressions ne sont que les conséquences directes des contre-réformes qui s’abattent sur l’ensemble de l’Education nationale et qui organisent le démantèlement des services publics dans le cadre de la RGPP et de l’objectif de la réduction des déficits publics.
(...) La FNEC-FP-FO n'accepte aucune suppression de poste, aucune fermeture de classe, aucune fermeture de collège, aucun démantèlement de services administratifs. Elle refuse que les personnels de l’Education nationale soient sacrifiés à la prétendue nécessité de réduction des déficits publics.
FO revendique :
  • dans les lycées et collèges 630 postes : le rétablissement des 250 supprimés en 2010 et la création de 380 en 2011 pour faire face à la hausse des effectifs,
  • dans les écoles, département par département, les besoins montrent qu’il faut par exemple 200 postes en Loire-Atlantique, 156 en Vendée…
  • le maintien de tous les postes administratifs pour 2011 (25 suppressions programmés), et le rétablissement des 27 postes supprimés en 2010. 
 FO est pour l’action commune. En conséquence elle s’est adressée à l’ensemble des organisations syndicales pour que nous puissions ensemble porter ces revendications et les faire aboutir. Dès maintenant, la FNEC-FP-FO prend l’initiative, partout où cela est possible, de réunir les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées et les services, pour définir les revendications par établissement et organiser la mobilisation.