InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière. => N'HÉSITEZ-PAS, VENEZ NOMBREUX !

- Lundi 19 février : Commission Administrative de l'Union Départementale, à 9h30
- Du lundi 26 au vendredi 30 mars : Stage de formation "Découverte FO et moyens d’action du syndicat"

Vacances de FO44, le Blog, du 24 février au 12 mars

07 juin 2011

LE SYNDICAT DE METAUX S'ADRESSE AUX JEUNES : "UN VRAI TRAVAIL, UN VRAI SALAIRE"

L'adresse aux jeunes métallos du Syndicat des Métaux de Nantes et Région
" Le Syndicat des Métaux de Nantes et Région s'inscrit pleinement dans la démarche offensive de reconquête sociale de notre organisation syndicale CGT Force-Ouvrière réaffirmée par le Congrès Confédéral de Montpellier.
Pour la jeunesse, depuis des années, c'est la galère à la sortie de l'école pour trouver un vrai travail avec un statut dans la Fonction Publique, ou avec un Contrat à Durée Indéterminée dans les entreprises. Même l'apprentissage n'est plus l'école de la formation professionnelle telle qu'auparavant ; les apprentis sont, eux aussi, de plus en plus soumis à la précarité dans leurs conditions d'apprentis ainsi qu'à leur sortie.
Pour la jeunesse, depuis des années, même avec des diplômes de haut niveau :
- c'est l'intérim, ce sont des multiples emplois-jeunes précaires exonérés de cotisations,
- ce sont des contrats CDD eux aussi exonérés de cotisations sociales,
- ce sont des emplois de vacataires, de contractuels,
- ce sont des temps partiels,
- ce sont des stages.
Pour la jeunesse, c'est rarement un vrai CDI à la sortie de l'école ou de l'apprentissage. Cette politique d'austérité en vigueur notamment depuis le tournant de la 
rigueur de juin 1982, est devenue de plus en plus insupportable.
Le syndicat des Métaux de Nantes décide donc de s'adresser à la jeunesse et de populariser les revendications suivantes :
- un vrai travail : avec statut ou avec CDI,
- un vrai salaire : permettant de vivre normalement de sa rémunération.
Aucune raison ne peut être invoquée pour ne pas défendre ces revendications, car, c'est certain, on va vers l'affrontement.
Notre Syndicat est prêt à toute perspective pour faire avancer ces revendications et à s'appuyer sur la capacité d'indignation et de mobilisation de la jeunesse.
C'est le sens de notre appel à la jeunesse à s'organiser syndicalement à la CGT-FO, libre et indépendante, pour engager la bataille d'un vrai travail et d'un vrai salaire. "
___ __ _
Contact :  http://www.fo44.org/p/syndicats.html