InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière. => N'HÉSITEZ-PAS, VENEZ NOMBREUX !

- Du lundi 26 au vendredi 30 mars : Stage de formation "Découverte FO et moyens d’action du syndicat"
- Jeudi 22 mars : Grève et Manifestations à l'appel des Fédérations des Fédérations de Fonctionnaires FO - CGT - CFTC - CGC - FSU - Solidaires - FAFP [Trop, c’est trop ! Grève nationale le 22 mars dans la fonction publique]

Vacances de FO44, le Blog, du 24 février au 12 mars

29 juin 2011

UN SYNDICAT CATEGORIEL PEUT SIGNER UN ACCORD APPLICABLE A TOUS LES SALARIES

Un syndicat contestait la validité d'un accord collectif, estimant qu'un syndicat catégoriel ne pouvait valablement signer un accord concernant l'ensemble des salariés sans démontrer sa représentativité pour toutes les catégories de salariés. La demande d'annulation est rejetée par la Cour de Cassation.

Pas besoin d'être représentatif dans tous les collèges.

Une règle particulière s'applique aux syndicats catégoriels quant à la mesure de leur représentativité : ils doivent recueillir au moins 10 % des suffrages au sein du seul ou des seuls collèges électoraux qu'ils ont vocation à représenter (CDT art. L. 2122-2).

Mais pour négocier et signer, aux côtés de syndicats inter catégoriels, un accord applicable à l'ensemble du personnel, un syndicat catégoriel doit-il être représentatif dans chacun des collèges électoraux ?

Non, indique la Cour de Cassation : le fait d'être représentatif au sein du ou des collèges qu'il a vocation à représenter suffit. Il n'a pas à démontrer qu'il atteint également la barre des 10 % tous collèges confondus, comme tout syndicat inter catégoriel.

Le score électoral doit être recalculé tous collèges confondus.

Pour être valable, l'accord collectif inter catégoriel doit, notamment, avoir été signé par des syndicats représentatifs totalisant au moins 30 % des suffrages exprimés au premier tour des dernières élections professionnelles (CDT art. L. 2232-12).

La Cour de Cassation indique que l'audience acquise par le syndicat catégoriel doit être prise en compte pour apprécier si l'accord remplit cette condition. Elle précise cependant que le score électoral en question doit être rapporté à l'ensemble des votants, tous collèges confondus.
                                                      
Cass. soc. 31 mai 2011, n° 10-14391
___ __ _
Bulletin juridique - Gérard VERGER