InFOrmation syndicale

Vacances de FO44.ORG, du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018

27 avril 2012

FO APPELLERA À VOTER NON EN CAS DE RÉFÉRENDUM SUR LE TRAITÉ DE STABILITÉ, DE COORDINATION ET DE GOUVERNANCE


Le nouveau traité (Traité de Stabilité, de Coordination et de Gouvernance (TSCG) proposé à ratification (vote du congrès ou référendum après les élections) a pour objectif de renforcer la "discipline budgétaire" dans des proportions jamais atteintes. 


En ratifiant ce traité, les Etats s'engagent à contenir le déficit structurel en deçà des 0,5% du Produit Intérieur Brut (PIB) et à déclencher automatiquement un "mécanisme de correction" en cas de dérapage. Faute de quoi, la Cour Européenne pourra décider de les condamner à une amende pouvant aller jusqu'à 0,1% du PIB.

Dans le même temps, le nouveau traité prévoit de réduire la dette publique de 5% par an (1700 milliards aujourd'hui / 87% du PIB) pour revenir à 60 % du PIB dans un premier temps. 5% par an, cela signifie trouver 85 milliards d'€ par an (par des coupes ou des impôts supplémentaires).

Le secrétaire général de la CGT-Force Ouvrière y expose que FO appellera les travailleurs à voter NON en cas de soumission à référendum du "Traité de Stabilité, de Coordination et de Gouvernance"
___ __ _

Lire aussi : DEUX TRAITES GIGOGNES, NI AMENDABLES NI NEGOCIABLES
(Edito de J.M. Mailly, paru dans FO-Hebdo du 7 mars 2102)