InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière. => N'HÉSITEZ-PAS, VENEZ NOMBREUX !

- Lundi 19 février : Commission Administrative de l'Union Départementale, à 9h30
- Du lundi 26 au vendredi 30 mars : Stage de formation "Découverte FO et moyens d’action du syndicat"

Vacances de FO44, le Blog, du 24 février au 12 mars

14 juin 2012

Éditorial : SORTIR DE L’AUSTÉRITÉ EST UNE NÉCESSITÉ ÉCONOMIQUE ET DÉMOCRATIQUE


L'Éditorial de Jean-Claude Mailly

Le projet de décret sur ce qu’on appelle «les carrières longues», présenté la semaine dernière par le gouvernement, va dans le bon sens, mais le pas franchi est un petit pas. 


En effet, par rapport à la vision stricte Raffarin-Fillon-CFDT de 2003 (dispositif mis en place en contrepartie d’un allongement de la durée de cotisation), la principale nouveauté est l’ajout de deux trimestres au titre de la maternité et de deux trimestres au titre du chômage.

Toutes les périodes validées sont loin d’être prises en compte et cela augure d’un débat qui sera conflictuel, y compris entre organisations syndicales, quand on rediscutera globalement du dossier retraites.

Quand on voit la forte augmentation des inégalités, y compris dans la répartition des richesses, les sommes importantes engagées depuis quelques années pour aider ou sauver les banques, on mesure encore mieux qu’hier l’ineptie selon laquelle plus on vieillit plus on devrait obligatoirement travailler longtemps!

La semaine dernière s’est tenue à Matignon une réunion avec les organisations représentatives (syndicales et patronales) pour discuter de la méthode et des thèmes à l’ordre du jour de la conférence sociale des 9 et 10 juillet.

Seront ainsi abordées les questions liées à l’emploi, au chômage, à la stratégie industrielle, à la formation professionnelle, au secteur public, à la retraite et au financement de la protection sociale collective.

Compte tenu de ces thèmes, j’ai à nouveau suggéré la remise sur pied du Commissariat au Plan, qui était l’organisme idoine pour discuter de toutes ces questions.

L’organisation précise de cette conférence sera connue d’ici à quelques jours, après d’autres consultations. Elle ne sera pas un lieu de décisions, mais constituera plutôt le lancement d’un processus de concertation.

La délégation Force Ouvrière, contrairement à d’autres*, s’est opposée à une modification de la Constitution pour y constitutionnaliser la «démocratie sociale». Là encore, de beaux débats en perspective.

Pour le reste, au-delà des réunions dans lesquelles nous garderons notre liberté et notre indépendance, ce qui est attendu ce sont des actes concrets. Le décret sur les retraites est plus que timide, on verra ce qu’il en sera pour le SMIC, point sur lequel nous avons également rappelé nos positions.

Sortir de l’austérité est une nécessité économique, sociale et démocratique.

* Medef et CFDT