InFOrmation syndicale

Vacances de FO44.ORG, du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018

20 mars 2013

DU GRAIN À MOUDRE CHEZ MANITOU

" L’accord que les organisations syndicales FO, CGT et CFE-CGC ont signé jeudi 28 février est l’aboutissement de discussions engagées il y a 3 mois et demi à l’occasion des NAO.

Durant cette longue période, plusieurs éléments ont poussé la direction à se remettre autour de la table des négociations:

  1. le revirement de la situation économique qui est redevenue paradoxalement favorable à Manitou,
  2. les très fortes mobilisations des salariés lors des actions de boycott menées contre le pot de début d’année et contre la journée de 8 heures.

Finalement, nous sommes parvenus à un accord qui, au regard de la situation économique générale, est un bon accord. Notre AG, réunie le lundi 25 février, ne s’y est d’ailleurs pas trompée, et, à une très large majorité (2 contre et 2 abstentions), nous a mandatés pour signer.


I- Salaires et éléments connexes

Augmentations générales :

  • 3% pour les ouvriers et EDT (employés, dessinateurs et techniciens) ayant un coefficient inférieur à 255,
  • 2,70% pour les EDT au coef 255 et plus et les agents de maîtrise,
  • 1,30 % pour les cadres (pour la première fois bénéficiaires d'une AG, alors qu'auparavant ils ne pouvaient prétendre qu'aux AI),
  • étant précisé que pour ces 3 catégories une augmentation de 1,30% interviendra dès la paye de mars.


Augmentations individuelles : 

  • 0,4% pour les ouvriers et coefficients inférieurs à 255,- 0,7% pour les EDT au coefficient égal ou supérieur à 255
  • 1,78%, auxquels s'ajoutent 0,32% de cotisation PEREM (retraites complémentaires) pour les cadres.


Primes :

  • Toutes les primes revalorisées de 3% au 1 er janvier 2013


Heures supplémentaires :

  • Toutes les majorations pour heures supplémentaires seront payées le mois de leurs réalisations, même en cas de placement sur un Compte Epargne Temps.
  • Lors de modifications de calendrier, les heures supplémentaires seront majorées de 40% au lieu de 25% si le délai légal de 7 jours de prévenance n’est pas respecté (exemple : travail d’un samedi suite à un aléa de production).
  • Tous les samedis travaillés seront accompagnés d’une prime: 15 euros par samedi pour les 3 premiers, 30 euros par samedi à partir du 4ème samedi.


II- Aménagement du temps de travail

  • Garantie d’un calendrier de travail basé sur 35 heures annualisées,
  • La Direction s’engage à anticiper une demande d’APLD (chômage partiel indemnisé à 75% du brut) dès le début de l’année si la situation le nécessite,
  • La mobilité inter-sites ne pourra se faire que sur la base du volontariat,
  • Un horaire maxi de 8 heures 30 par jour (pause incluse) en journée normale,
  • Un horaire maxi de 8 heures par jour (pause incluse) en 2x8,
  • Un horaire 5h00-12h40 pour les éventuels samedis travaillés,
  • La période haute sera de 50 heures supplémentaires ou 6 samedis maxi par salarié (sans accord, la convention collective nationale autorise 175 heures par an et par salarié),
  • Toutes les heures de la période haute seront des heures supplémentaires (les majorations étant systématiquement payées sur le mois). Pour les congés d’été, les secteurs de production seront arrêtés 4 semaines consécutives.


Une protection préventive contre les dangers de l'ANI
Pour FO, cet accord comporte deux éléments essentiels :

  • Des augmentations générales non négligeables au regard de ce qui se passe dans de nombreux secteurs privés ou publics.
  • A travers cet accord, FO a réussi à mettre en place des garde-fous sur l’aménagement du temps de travail par rapport aux ambitions de flexibilité affichées par la direction ainsi qu’une protection contre certains aspects de l’ANI du 11 janvier 2013 (Accord MEDEF-CFDT). 

___ __ _
Section FO Manitou, établissements d'Ancenis, Beaupréau et Candé (Maine-et-Loire) et Lallié (Ille-et-Vilaine)