InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

23 janvier 2014

Mutuelle à la FNAC : pas de tuiles sur la couverture !

Sur cette négociation ô combien technique, il a fallu rechercher le bon dosage entre « cotisations & garanties » et trouver le bon traitement homéopathique sans avoir à utiliser le remède de cheval. 

ARDOISE SALEE !
Situation : un régime sinistre sinistré ; une réserve prévoyance asséchée ; une pluie de taxes législatives sur les mutuelles ; une portabilité de la mutuelle (en cas de PSE par exemple...) non financée ; une pyramide des âges vieillissante ; le désengagement de la Sécurité Sociale ; les méfaits de  la politique anti-sociale de la Fnac sur le nombre de cotisants et sur la santé de ces derniers.
Il n'était pas question de payer l'ardoise sans être correctement couverts. 


LE BON CALCUL DE DOSES
Trouver le bon régime : les garanties ont été réadaptées en préservant les postes essentiels (Pharmacie 100% du ticket modérateur, des niveaux de remboursements encore performants sur le dentaire et l'optique).
Tous les leviers (Taux de Cotisation et Parts Patronales) ont été actionné afin de maintenir la meilleure mutuelle possible à moindre coût : les variations des taux de la prévoyance et celle de la cotisation sur salaire pour les frais de santé se neutralisent. Seule l'augmentation de la part forfaitaire entraîne une augmentation aux alentours de 6€ par mois.
L'enjeu a été de ne pas pénaliser les plus petits salaires : le taux de couverture générale atteint 93%.
Le spectre de la mutuelle à 2 vitesses a été repoussé : on a échappé aux cotisations optionnelles par enfant, notre régime commun ne s'est pas amputé de sa philosophie de solidarité originelle.

CE QUI CHANGE 
1. Les nouvelles garanties s'appliquent au 1er Février.
2. Le conjoint non à charge devra verser une cotisation mensuelle de 0,82% du PMSS, soit 25,66€ par mois, qui ne sera pas prélevée sur salaire, mais sur le compte dont vous aurez fourni le RIB.
3. Les nouvelles cartes sont prévues pour le 1er Avril. Le conjoint adhérent aura sa carte personnelle.
___ __ _
Le Blog des Salariés FNAC-Relais -  http://fo-relais.blogspot.fr/