InFOrmation syndicale

- Lundi 25 septembre 2017 : mobilisation FO et CGT Transports contre les ordonnances Macron
- Jeudi 28 septembre 2017 : mobilisation des retraités et retraitées
- La prochaine Commission Administrative élargie se tiendra le lundi 2 octobre à St Géréon. +d'inFO...

26 mai 2014

FO en forme dans la santé privée


L’assemblée générale statutaire de la santé privée départementale s’est déroulée le vendredi 11 avril 2014 à l’U. D. de Nantes. 
Jean-Jacques Péaud, secrétaire régional des services de santé et Christian Noguéra, représentant régional de la santé privée, ont présidé les travaux.
Gérard Caillon, secrétaire départemental des services de santé, a présenté l’activité du syndicat, indiquant une évolution de 7 cartes, portant ainsi le nombre d’adhérents pour 2013 à 123. Nous sommes implantés dans une vingtaine de structures, et plus particulièrement dans le secteur non-lucratif.
Des réunions mensuelles permettent aux membres du bureau d’aborder la situation générale, mais aussi les questions relatives à l’application des conventions collectives ou aux conditions de travail.

Dans son rapport d’activité, Gérard Caillon a rappelé l’importance de ces réunions, tout en souhaitant une participation plus importante des camarades de ces secteurs d’activité. Il tient à remercier Eric Denizet, secrétaire fédéral et départemental de l’action sociale, qui y participe activement  selon ses disponibilités. Des difficultés existent dans l’application du droit syndical, ce qui ne permet pas toujours des présences aux réunions départementales, mais un effort doit être effectué afin de pouvoir ouvrir la discussion avec un maximum de camarades.

Jean-Jacques Péaud et Christian Noguéra sont intervenus, rappelant qu’aujourd’hui les revendications entre les secteurs privés et publics sont quasiment les mêmes. Les conditions d’accueil et de travail sont de plus en plus déplorables au regard notamment des manques de moyens financiers. Les attaques portées aux conventions collectives portent de lourds préjudices financiers à ces salariés, et des différences d’évolution de carrière sont présentes maintenant entre les plus anciens embauchés et les nouveaux.
Il faut noter aussi que les valeurs de points sont bloquées comme pour les fonctionnaires.
Pour le secteur lucratif, la part des actionnaires est de plus en plus importante, au détriment d’augmentations significatives pour les salariés.
Une volonté de s’implanter dans de nouvelles structures est d’actualité, ce qui viendra renforcer celles déjà enregistrées au sein du groupe L’Automne à Montoir, et à la Mutualité de Saint-Nazaire (cité sanitaire).
Partout où nous sommes présents les résultats aux élections confortent notre place et démontrent les intérêts des salariés à notre organisation syndicale.