InFOrmation syndicale

Vacances de FO44.ORG, du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018

18 juin 2014

Réforme du système ferroviaire : communiqué de presse CGT, SUD et FO de la région des Pays de la Loire

Communiqué eu 16 juin 2014

6ème jour de grève et toujours autant de détermination chez les cheminots grévistes qui ont reconduit le mouvement dans toutes les Assemblées Générales de la région des Pays de Loire.
Malgré une campagne médiatique dénonçant les nuisances causées par la lutte des cheminots pour les livrer à la vindicte populaire; malgré une communication patronale minorant systématiquement le chiffre de grévistes ; malgré la monté en épingle de l’acceptation des propositions du secrétaire d’Etat aux Transports par deux organisations, qu’on peine à appeler syndicales tant elles semblent soumises à la pensée libérale dominante ; et malgré un Président et un Premier Ministre qui appellent à la reprise du travail, le mouvement de grève ne faiblit pas !

Il y a toujours autant de monde dans les assemblées générales pour reconduire le mouvement. Et la SNCF se trouve bien souvent prise à son propre piège  en n’arrivant pas à tenir « le plan de transport garanti » qu’elle a annoncé. C’est la démonstration de l’écart important entre l’affichage médiatique et la réalité du terrain. Il est stupéfiant de voir que si peu de cheminots, 12% selon la direction régionale, arrivent à impacter si fortement le trafic.

Demain 17 juin,  jour de la présentation au Parlement du projet de loi gouvernemental portant réforme du système ferroviaire, les cheminots grévistes de la région des Pays-de-la-Loire iront interpeller le Président du Conseil Régional, Mr Auxiette, par ailleurs Président de la Commission Infrastructures et Transports de l’Association des Régions de France (ARF).

Les amendements proposés par l’ARF, permettant la libéralisation de la tarification du TER, la gouvernance des gares régionales et la pleine propriété du matériel roulant visent à renforcer le poids et le rôle des régions dans la gestion du ferroviaire. Mais ces amendements s’inscrivent surtout dans la démarche libérale d’ouverture totale à la concurrence du trafic ferroviaire de voyageurs que l’ARF appelle de ses vœux. Alors qu’un avenant de deux ans à l’actuelle convention TER doit être signé, quel sera à son terme le choix du Conseil Régional des Pays-de-la-Loire : l’entreprise publique SNCF ou un opérateur ferroviaire privé ?

A l’issue de cette interpellation, les syndicats cheminots CGT, SUD Rail et CGT-FO invitent l’ensemble de la presse écrite et télévisuelle à une conférence de presse à partir de 12h00 devant l’hôtel de région.
___ __ _
Contact SUD : BORDAIS Pierrick au 06 13 76 72 19
Contact CGT : HAMON Aurélien au 06 83 14 58 83
Contact FO : SILORET Arnaud au 06 17 17 66 47