InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

23 janvier 2015

Public / Privé : FO progresse partout !


Le 4 décembre, les agents des trois fonctions publiques, les quelque 20 000 salariés des sites Airbus de Toulouse, Saint-Nazaire et Méaulte étaient conviés aux urnes pour leurs élections professionnelles.
Leurs collègues d'Airbus-Nantes les avaient précédés le 9 octobre, la direction de l'établissement ayant agréé la demande locale de la CGT de ne pas attendre décembre pour fixer la date du scrutin.
Nous avions rendu compte dans l'avant-dernier numéro de novembre de L'OS de l'éclatant succès de nos camarades de l'usine de Bouguenais, qui, avec plus de 36% des voix  tous collèges confondus, avaient spectaculairement creusé l'écart avec les autres organisations (CGT et CFE-CGC à 21%, CFTC à 11,8%, et CFDT sous la barre fatidique des 10% ).


L'Ouest Syndicaliste n'avait alors pas manqué d'y voir une "poussée de bon augure" pour les élections du 4 décembre sur les autres sites d'Airbus.
Tel fut effectivement le cas :
- à Airbus/Saint-Nazaire, avec  un gain de 7 points, FO est passé (tous collèges confondus) de 31,30 à 38,35% des suffrages exprimés. Ce qui représente plus de 20 points d'avance tant sur la CFE-CGC, la CGT, et la CFTC (toutes trois situées dans une fourchette 16,5%-18%), ... et près de 30 points de plus que la CFDT dégringolée là aussi sous la barre des 10%,
-  A Toulouse, la vague Force Ouvrière a pris l'ampleur d'une lame de fond (+11,8%) submergeant le "paysage syndical"  à hauteur de 57,4% des suffrages exprimés,
- Au total, et pour la première fois dans l'histoire de l'aéronautique, FO se retrouve franchir (confortablement: 51,40% des voix, grâce à une progression de 9,2% ) à Airbus-France la barre de la majorité absolue des voix aux élections professionnelles.

Dans un communiqué notre camarade Frédéric Homez, secrétaire général de FO-Métaux, souligne la portée, nationale, de cette poussée Force Ouvrière à Airbus (cf. ci-dessous). Il note d'ailleurs que ce succès s'inscrit dans la tendance générale de l'heure, qui voit FO engranger les performances électorales et les implantations militantes dans la métallurgie.

En confirmation de ses dires, les résultats des élections DP-CE  qui nous sont parvenus localement ces dernières semaines attestent du dynamisme de FO, non seulement dans la métallurgie (Daher), mais également la grande distribution (Ikea) et la santé privée (Clinique de l'Europe à Saint-Nazaire).
Public-privé : manifestement on assiste aujourd'hui à un mouvement de fond en direction de Force Ouvrière.

La pratique contractuelle de FO et sa résistance déterminée au pacte de responsabilité ainsi qu'aux entreprises de destruction de la République sociale deviennent, hors de nos propres rangs, les repères recherchés par un nombre croissant de salariés en quête de sortie de la spirale austérité-chômage.