InFOrmation syndicale

VACANCES "FO44.ORG" DU 15 JUILLET AU 1er SEPTEMBRE 2017

07 avril 2015

Appel commun CGT-FO-FSU 44 des personnels administratifs de l'Education, pour le 9 avril

Le 9 avril 2015, salariés du public et du privé, tous en grève interprofessionnelle !

Force Ouvrière, CGT, Solidaires et FSU appellent nationalement les salariés du public et du privé à faire grève le 9 avril prochain
...contre «le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, la réforme territoriale, la loi Macron qui aggravent la situation des salariés».


- Pour le retrait du pacte de responsabilité : Le pacte de responsabilité, c’est 50 milliards d’euros de coupes budgétaires pour répondre aux exigences de Bruxelles et du patronat. C’est le blocage du point d’indice jusqu’en 2017. C’est la baisse du salaire des fonctionnaires à l’oeuvre depuis le 1er janvier dernier. C’est la suppression des postes nécessaires au service public et la dégradation continue de nos conditions de travail, dans tous les services.

- Pour le retrait de la réforme territoriale : Des fusions d’académies sont annoncées. Des services entiers seraient mutualisés dans les rectorats et les directions départementales, impliquant de nouvelles suppressions de postes.

- Pour le retrait du projet de loi Macron : La loi Macron, c’est la facilitation pour les patrons des licenciements et des dérogations au code du travail. C’est la banalisation du travail du dimanche et du travail de nuit. C’est l’affaiblissement de la justice prud’homale…

- Pour l’augmentation des salaires : + 8 % du point d’indice, 50 points pour tous, immédiatement.

- Pour le maintien des garanties statutaires et la création des postes statutaires nécessaires au service public.

Le gouvernement est déterminé à remettre en cause toutes les conquêtes sociales : à peine effectué le passage en force du projet de loi Macron à l’Assemblée nationale, Manuel Valls a affirmé qu’il y aurait d’autres «49.3». Il a annoncé qu’il voulait désormais s’attaquer au temps de travail. Dans le même sens, les organisations patronales ont montré qu’elles souhaitaient notamment repousser l’âge de départ à la retraite à 67 ans et réduire le montant des pensions de reversion.

Les salariés n’ont aucune autre solution que le rapport de force, la grève interprofessionnelle pour bloquer cette offensive généralisée.
Le recours au « 49.3 » est un aveu d’isolement et de faiblesse. La dernière fois que le «49.3» a été utilisé, c’était en 2006 avec le contrat première embauche (CPE). La mobilisation des jeunes et des salariés, avec leurs syndicats, avait alors contraint le gouvernement Villepin à retirer le CPE.

Pour stopper l’austérité, la CGT Educ’action pôle ATSS, le SPASEEN-FO et le SNASUB-FSU 44 appellent tous les personnels à faire grève le 9 avril prochain !