InFOrmation syndicale

VACANCES "FO44.ORG" DU 15 JUILLET AU 1er SEPTEMBRE 2017

29 octobre 2015

Assemblée Générale chez les Territoriaux, le 29 septembre 2015

Le 29 septembre dernier, 110 adhérents ont participé à l’assemblée générale du syndicat des territoriaux de Nantes.
Le syndicat regroupe les personnels de la ville de Nantes, de Nantes Métropole et de l’Ecole Supérieure des Beaux Arts.

Les conséquences de la baisse des dotations de l’Etat
Dans son introduction, Sylvie Daguin, secrétaire du syndicat, a décrit les conséquences pour les personnels de la création de la métropole de Nantes le 1er janvier 2015 et de la baisse des dotations de l’Etat (-25 millions € à la Ville et -55 millions € à Nantes Métropole) :
- Plus de flexibilité et de mobilité forcée ;
- Dégradation des conditions de travail ;
- Perte de primes...

A cela s’ajoute la suppression annoncée de 250 postes dans les services de la métropole et de la municipalité d’ici 2020.

Johanna Rolland refuse toute négociation sur les avancements
En refusant de satisfaire la revendication des personnels unis avec l’ensemble de leurs organisations syndicales, Johanna Rolland (maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole) porte l’entière responsabilité du climat conflictuel qui existe actuellement.

PPCR, lois MAPAM et NOTRe : Un refus net et précis de la FSPS-FO

Au nom de la fédération, Yves Kottelat est revenu sur les raisons de la non signature du protocole d’accord national «Avenir de la fonction publique - Parcours professionnels, carrières et rémunérations» (voir OS n°657).

Outre le fait qu’il entérinait le gel du point d’indice, le projet d’accord PPCR anticipait la mise en oeuvre de la réforme territoriale (suppressions de postes, mobilité...)

Les lois MAPAM et NOTRe ont pour objectif de réduire la masse salariale dans la fonction publique territoriale.