InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

15 octobre 2015

EDF Cordemais : une assemblée de rentrée réussie

45 sympathisants et adhérents du syndicat CGT-FO d’EDF Cordemais se sont réunis en AG le 10 septembre dernier.
Vincent Hernandez, secrétaire général de la Fédération Energie et Mines FO a déploré la tendance nette de la direction  vers la « financiarisation » de nos entreprises et la remise en cause des secteurs dits non rentables. 

En déclarant qu’il allait appliquer la loi de Transition Energétique concernant le « Bas Carbone », le président d’EDF a annoncé la fin programmée des tranches Fioul et des unités de production Charbon.

Vincent Hernandez a réaffirmé l’attachement de la fédération au Parc Thermique Classique, au Mix Energétique. Au nom de la fédération, il a indiqué que celle-ci combattrait et se tiendrait aux cotés des thermiciens, afin de maintenir et prouver la place indispensable de nos tranches dans la sécurité du réseau.

Non à l’accord sur le temps de travail des cadres
Vincent Hernandez a rappelé que, dès juillet 2015, la fédération a décidé, de ne pas signer le projet sur le Temps de Travail des Cadres.

Cet accord aurait pour conséquence d’instaurer plus de flexibilité pour les cadres et ouvrirait la porte à la dénonciation des accords sur le temps de travail signés en 1999 pour tous les agents. L’assemblée générale a donc adopté à l’unanimité une résolution contre le projet de temps de travail des cadres.

Défense du régime spécial des retraites
Michel De Sadeleer, responsable national des Pensionnés de la Fédération Energie et Mines FO, a ensuite rappelé l’attachement de la fédération aux liens qui existent entre actifs et pensionnés.

Depuis l’ouverture du capital, le gouvernement et la direction ne cessent de vouloir remettre en cause cette unité actifs/retraités avec un seul but : rattacher les retraités d’EDF au régime général  pour en finir avec le régime spécial.

Contrer Combrexelle : la résistance  des salariés à l’oeuvre
Michel Le Roc’h, secrétaire général de l’Union Départementale CGT-FO de Loire Atlantique, est intervenu pour expliquer le contenu du rapport Combrexelle. Celui-ci préconise d’inverser la hiérarchie des normes et s’incrit, dans la continuité du pacte de responsabilité et de la loi Macron, dans un processus de destruction des acquis de 1944-1945.

Cependant, les exemples des deux grèves pour l’augmentation des salaires de la fonderie FMGC et à Manitou début juillet dernier, ainsi que le mouvement de 5 semaines des salariés de la centrale EDF de Cordemais, montrent que les salariés ne sont pas défaits et sont prêts à s’engager pour contrer ces attaques.