InFOrmation syndicale

Vacances de FO44.ORG, du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018

15 décembre 2015

Dégradation des secours nautiques sur le territoire de la Loire-Atlantique

L’intersyndicale FO, CGT, CFDT du SDIS 44 a souhaité communiquer avec la presse afin d’alerter la population sur une nouvelle dégradation des secours nautiques sur le territoire de la Loire-Atlantique.
En effet, depuis 3 ans, les organisations syndicales interpellent la direction du SDIS sur la problématique des secours nautiques, et particulièrement subaquatiques. Le 29 janvier 2015 nous alertions déjà la population sur l’abaissement de la qualité des secours, ainsi que la non-conformité aux règles en vigueur.

La gouvernance semblait enfin décidée à entamer le dialogue afin de préserver les missions de service public, mais force est de constater que cela n’était qu’illusion.

En effet le 27 novembre dernier, l’administration réunissait les organisations syndicales pour répondre aux questions et écouter nos propositions. Cependant aucune concertation n’a été possible et les représentants du personnel ont été mis devant le fait accompli d’un arbitrage préparé.

Comble de l’ironie, les décisions actées par les élus ce jour, sont remodifiées une semaine plus tard.

En effet, M. P. Grosvalet , président du conseil d’administration, a donc finalement arbitré en faveur de la fermeture du pôle plongeurs de St Nazaire et d’un regroupement des effectifs sur l’agglomération Nantaise.

Nous contestons fermement cette décision !

L’intersyndicale souhaite alerter la population sur les graves conséquences de ces choix !

En effet, il est important de signaler que d’un point de vue réglementaire « un sauveteur de surface est à même de réaliser des missions de sauvetage sur l’eau mais ne peux les réaliser dès lors où la profondeur dépasse 1m. »

Même s’il est vraie que la majorité des sauvetages réalisés se fait en surface, qu’en sera-t-il si la victime se trouve à 3, 4 ,5 ou 10 m ?

Le choix de l’administration de positionner une seule équipe de pompiers/plongeurs sur l’agglomération nantaise rallonge de fait les délais d’intervention diminuant ainsi les chances de sauvetage. Si le choix du positionnement de l’équipe subaquatique avait été inverse, nos conclusions auraient été identiques.

Le service public auquel la population est attachée n’est plus garanties et cette situation ne peut perdurer. La presse se faisait écho d’un véhicule tombé dans le bassin de Saint Nazaire il y a deux semaines, qu’en serait-il si une personne venait à se trouver à l’intérieur avec une réponse des secours à T plus 60 ?.


____ __ _
Contact : Ludovic au 06.11.46.76.42