InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

19 avril 2016

FNAC : Négo Participation & Proposition Indécente

Première réunion de Négociation sur la Participation 2016~2018  (le 8 Avril 2016)
CE TRUST, C'EST ANTI-SOCIAL !
Plus d'un millier d'ayant-droits en moins sur 3 ans.
A  l'heure du partage, l'immense majorité des 9162 contributeurs en surrégime, s'est retrouvée une nouvelle fois à la diète.
La communication empesée sur les montants perçus a  beau alourdir la dot d'une centaine d' euros, la maigreur de la récompense pour le travail fourni n'a échappé à personne.
Si la  plupart d'entre nous va procéder au  déblocage de cette maigrelette somme, il n'est pas inutile de se demander qui débloque ? Pourtant, principaux acteurs du résultat, les magasins ne génèrent pas de réserve spéciale de participation. Un comble! En revanche, Alexandre Bompard et sa clique trustent le jackpot avec les opulentes LTI... et  ils ne lâchent rien ou presque! Même pas d'abondement pour le petit personnel, cette année. Vraiment, ça débloque de partout!

L'ODYSSÉE DU R.O.C. (Résultat Opérationnel Courant)
Petit historique de l'évolution de l'accord de participation. En 2010, l'accord portait sur 5,5% du ROC groupe.  Suite à des justifications totalement rock n'roll de la direction, malgré  notre tribut à l'essor international de la Fnac, on nous prive de son poids de 26% en 2013 pour laisser place à un tableau avec deux entrées, et surtout au ROC France. Bilan : le blues en période de redressement du résultat! Le montant plancher, c'est vache!
On plafonne à  247€ en 2013 et 293€ (sans abondement) en 2014.  Avec 5,55% du ROC France pour 2015, on déchante encore ! 

LA PROPOSITION INDÉCENTE
Avec 5% du ROC France, Alexandre Bompard (PDG de la Fnac) surpasse Robert Redford en matière de proposition indécente.
Avec la foi d'un joueur de bonneteau ou d'un bookmaker aimant les grosses cotes, il faudrait parier sur  le seul score du ROC en méconnaissant la stratégie à 3 ans . La même incertitude qu'avec la  loterie nationale mais  avec des gains de tombola de quartier! A peine rangé les violons sur la sinistrose (NAO), la direction a sorti les vuvuzelas des lendemains meilleurs.
Loin de ce psychédélisme, FO revendique pragmatiquement de rehausser le pourcentage.