InFOrmation syndicale

26 au 30 juin : Stage CHSCT

24 mars 2017

NAO 2017 à la Fnac : Réunion 1 (comme un jour sans fin...)

Négociation Annuelle Obligatoire 2017
N.A.O. l'éternel recommencement
Tous les ans, chaque entame de  N.A.O se déroule exactement comme la précédente. Tirant des ficelles usées jusqu'à la corde, la direction nous explique qu'une fois de plus, les cordons de la bourse ne vont pas se délier. Le cercle vicieux de la modération salariale va encore nous étrangler pour cette année 2017 pour les mêmes raisons qu'en 2016 et ses devancières. Et, pourtant..

Le «Copier/Coller » ne colle plus !
La litanie du contexte économique dégradé devient inaudible quand cette même entreprise a su acquérir  Darty  en engageant plus d'un milliard  après une surenchère délirante avec Conforama , quand le coût du travail devient une formalité très accessoire pour faire bosser les gens le Dimanche, quand les LTI ( intéressement pour le top management) continuent de planer à des hauteurs  vertigineuses.

La menace de l'environnement concurrentiel reste brandie en oubliant au passage que la soi-disante chétive Fnac est devenue un mastodonte européen avec le rapprochement des deux marques emblématiques. Les premiers résultats du groupe Fnac Darty ont d'ailleurs annoncé une hausse de 23%, les synergies obtenues dépassant déjà toutes les espérances. Chroniquement amnésique à cette période des NAO, il faut rappeler aux dirigeants que la Fnac possède aussi un site internet comme Amazon pour atténuer les jérémiades à la Caliméro.

L'habituel argument massue de la modération salariale ne vaut plus un clou. En effet, le résultat opérationnel de Fnac Relais est désormais positif avec une progression de plus de 4M€. Pour ce millésime, les plus beaux motifs de l'austérité ont sacrément pris du plomb dans l'aile.  La régression du marché du disque peut-elle justifier à elle seule  que tous les salariés en paient financièrement les conséquences pour la énième année ?

La priorité des priorités : L'AUGMENTATION DES SALAIRES
Nous, les employés de la Fnac avons largement contribué au redressement de la boîte qui a permis l'acquisition de Darty.  Une hausse conséquente des salaires est la seule réponse possible à ces longues années de disette. Une juste rétribution de tous nos efforts consentis.
FO a revendiqué une Augmentation Générale de 75€ net/mois.