InFOrmation syndicale

Vacances de FO44.ORG, du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018

10 avril 2017

Territoriaux de Nantes, Nantes Métropole et CCAS : une généralisation des conflits

La Ville de Nantes et Nantes Métropole veulent remettre en cause l’aménagement du temps de travail des agents, obtenu lors de la négociation sur les 35 heures.
Johanna Rolland (maire de Nantes) accélère la mise en œuvre des mesures d'austérité, qui découlent du Pacte de Responsabilité. Ce dernier se traduit par une baisse des dotations de l’état de 25 millions € pour la Ville de Nantes et de 55 millions € pour Nantes Métropole. Les personnels résistent, souvent à l’appel commun de FO et de la CGT. Les conflits se généralisent. Au coeur des revendications : les salaires, les postes, le temps de travail - dont la défense des 1 547 heures annualisées...

Grève des agents de collecte des déchets à compter du 27 mars 2017
Les agents de la collecte de l’opératoire public de collecte (OPC), les ripeurs et les chauffeurs de bennes, sont en grève à compter du 27 mars dernier à l’appel de l’intersyndicale FO et CGT. Ils défendent le « fini parti »(1) que Nantes Métropole a décidé de supprimer à compter du 1er octobre 2017. L’administration veut « optimiser » l’utilisation des camions par une augmentation de la journée de travail des agents, par une augmentation de la charge de 11 à 14 tonnes par jour, et en supprimant huit équipages, soit 24 postes.

FO obtient des négociations pour les agents dans les écoles...
à l’initiative de FO, les personnels des cantines, les concierges et les ATSEM des écoles nantaises ont fortement suivi le mouvement de grève initié en décembre 2016 contre  la dégradation de leurs conditions de travail.
La municipalité a accepté d’ouvrir des négociations avec FO sur la création d’une équipe volante d’adjoints techniques titulaires, chargés de l’entretien des écoles et de la restauration. FO revendique la création de 25 postes supplémentaires.

Grève en cours des ASVP
FO soutient le mouvement des Agents de surveillance de la voie publique (ASVP) de Nantes Métropole. Ces derniers sont en grève depuis la mi-janvier et débraient régulièrement tous les samedis depuis cette date. Ils revendiquent la révision financière de leur cadre d’emploi en prenant en compte leurs conditions de travail dans le cadre de l’état d’urgence.

L’opposition des travailleurs sociaux à leurs redéploiements
20 postes de travailleurs sociaux et 6 adjoints administratifs sont supprimés au CCAS. Les travailleurs sociaux s’opposent à leur redéploiement au sein de la collectivité, sans  garantie sur leurs salaires et leurs carrières, suite au transfert de leur mission Revenu Solidarité Active (RSA) au Conseil départemental.

Une extension des conflits à de nombreux services
Dans de nombreux autres services (usine de l’eau, service des sports, EHPAD, musées...), les personnels revendiquent avec FO de meilleures conditions de travail, la revalorisation de leurs régimes indemnitaires ou le maintien de leurs acquis.      


(1) Permet aux agents de collecte de quitter leur travail dès leur tournée terminée.