InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière. => N'HÉSITEZ-PAS, VENEZ NOMBREUX !

- Lundi 19 février : Commission Administrative de l'Union Départementale, à 9h30
- Du lundi 26 au vendredi 30 mars : Stage de formation "Découverte FO et moyens d’action du syndicat"

Vacances de FO44, le Blog, du 24 février au 12 mars

22 avril 2011

FO DEMANDE L'ABANDON DE LA REFORME DU CONCOURT DU CAPET

CAPET « sciences industrielles de l'ingénieur » : poursuite de la réforme STI2D

Le JO du 2 avril publie les nouvelles modalités d’organisation des concours du CAPET sciences industrielles de l'ingénieur.

Les 12 options des CAPET génie mécanique, génie électrique, génie civil, génie industriel sont fusionnées en un seul CAPET avec 4 options calquées sur la réforme STI2D : « architecture et construction ;  énergie ;  information et numérique ; ingénierie mécanique ».

Les nouvelles dispositions pour les épreuves d’admission valident  un enseignement en technologie  au collège, en  STI2D  ou  sciences de l'ingénieur au lycée.
Les nouvelles options ne correspondent à aucune discipline  liée à la conception ou à la fabrication d’un produit industriel, d’une structure.
Ce CAPET  est incompatible avec les enseignements spécialisés dans les sections de BTS actuels qui dans ces conditions n’ont pas d’avenir.

C’est le tissu industriel : formation, conception, production  qui est laminé.

Le ministre exige donc des jeunes diplômés le niveau master mais à l’issue du concours ils n’auront plus de spécialité, ne pourront à terme  enseigner dans les BTS actuels, mais par contre, il généralise leur affectation en technologie.

Pour FO, les conséquences de la contre-réforme STI2D sont bien là. FO demande l’abandon de la réforme aux conséquences dramatiques pour les personnels, l’enseignement disciplinaire, les futurs enseignants.
___ __ _
Contact : Jean-Paul CHARAUX