InFOrmation syndicale

DU SAMEDI 25 JUILLET AU MARDI 18 AOÛT VACANCES DE FO44.ORG - ...

07 juillet 2020

COVID-19 : Analyse activité partielle

Document élaboré par Pierre-Louis Montaudon concernant les mesures gouvernementales liées à l’activité partielle.

Mercredi 24 juin, Emmanuel MACRON a présenté aux organisations syndicales et patronales plusieurs mesures destinées à préserver l'emploi et à enrayer une hausse inquiétante du chômage en France !
« Une nouvelle fois ce Gouvernement fait payer cette crise aux salariés, la nouvelle indemnisation du chômage partiel étant globalement en net recul par rapport à la situation actuelle. De plus, ces nouvelles dispositions mettent en place des mécanismes pervers qui vont pousser les militants confrontés au chômage partiel dans leur entreprise à faire des choix cornéliens ! Soit, ils refusent la négociation pour préserver les emplois et subissent le régime de droit commun avec des rémunérations amputées à leur maximum, en prenant malgré tout le risque que l’entreprise préfère un PSE à l’activité partielle. Soit, ils acceptent la négociation pour minimiser les pertes de rémunérations mais avec la probable condition d’accepter des licenciements. »

06 juillet 2020

Métaux : les effets de la crise sanitaire liée au Covid-19

Les salariés n’ont pas à subir et encore moins à payer !
Les interviews de:
  • Métaux de Saint-Nazaire et région - Bertrand Bauny, Coordinateur FO Daher ;
  • Métaux d’Ancenis - Pierre-Louis Montaudon, Délégué syndical central FO Manitou ;
  • Métaux de Nantes et région - Franck Mariot, Délégué syndical FO Saunier Duval ECCI, Secrétaire du syndicat des Métaux de Nantes et région.

03 juillet 2020

Plus de 600 manifestants à Saint-Nazaire pour défendre l'hôpital public

Les Syndicats FO du Groupement Départemental des Services Publics et de Santé se félicitent des mobilisations lors de la grève du mardi 30 juin 2020.
FO revendique:
  • L’attribution de la prime de 1500 euros pour tous les salariés des établissements de santé, médico-sociaux, publics et privés ;
  • Augmentation immédiate des salaires, avec dès maintenant le dégel du point d’indice à hauteur de 300 euros mensuels pour tous ;
  • Application et extension de la prime grand âge aux ASHQ qui participent eux aussi à la prise en charge des résidents, et rétroactivité au 1er janvier. Extension aussi à la Santé Privée, EHPAD territoriaux ou services tel que les SSR qui prennent en charge aussi des personnes âgées ;
  • Revalorisation des primes de weekend, de nuit et maintien de la catégorie active ;
  • Reconnaissance immédiate en maladie professionnelle de tous les arrêts COVID quelle que soit la profession exercée ;
  • Abrogation des lois dites de « transformation de la Fonction Publique et « ma santé 2022 » ;
  • Recrutement de personnels à la hauteur des besoins et titularisation des contractuels ;
  • Abrogation de la contre-réforme des retraites adoptée par le 49-3 ;
  • L’arrêt immédiat de toute déréglementation du temps de travail.
____ __ _

02 juillet 2020

Rassemblement DSDEN 44: FO a défendu ses positions

Direction des services départementaux de l'Éducation nationale - FNEC-FP FO - Section de Loire-Atlantique

Comme dans toute la France, une soixantaine de militants se sont rassemblés devant la DSDEN de Loire-Atlantique, pour la défense de l’Ecole républicaine et de toutes les revendications des personnels de l’Enseignement (statuts, postes, salaires…). 
Une délégation intersyndicale, lors de laquelle FO a défendu ses positions, a été reçue en audience par l'administration. 

La FNEC FP FO de Loire-Atlantique et ses syndicats départementaux tiennent à remercier chaleureusement les camarades de l'interpro venus soutenir cette initiative.
____ __ _
Contact : Adrien LECLERC au 06 84 72 02 92
Rassemblement devant la DSDEN 44, le 24 juin 2020 [APPEL INTERSYNDICAL]

30 juin 2020

Intervention de Michel Le Roc'h à la CE Confédérale

Commission Exécutive Confédérale Cgt-Force Ouvrière - Jeudi 25 juin 2020

Le 18 juin dernier, deux jours après les mobilisations importantes des hospitaliers du 16 juin, nous avons organisé un rassemblement de 200 militants Force Ouvrière devant la préfecturepour la levée de l’état d’urgence. On peut s’interroger sur ce qui pousse le gouvernement à vouloir interdire les manifestations quelques mois encore.
...Dans cette situation, il est important de réaffirmer nos revendications, de les faire connaitre et de conforter les militants.

29 juin 2020

Santé : Appel à la grève le mardi 30 juin [INTERSYNDICAL]

DÉFENSE des HOSPITALIERS ! DÉFENSE de L’HÔPITAL PUBLIC ! 
Si le gouvernement reste toujours sourd a nos revendications, c’est à Paris qu’il faudra aller, là où se prennent les décisions ! Nous sommes prêts et déterminés ! 
  • NANTES - le rassemblement est à 14h15 devant le CHU avec manifestation en direction de la préfecture.
  • ST NAZAIRE - le rassemblement est organisé devant l’hôpital avec manifestation dans la foulée.
Nous invitons tous les militants disponibles de l’interprofessionnel à participer aux manifestations et ainsi soutenir nos camarades.

A suivre:
- l'appel du Groupement Départemental des Services Publics et de Santé.
- l’appel commun des syndicats FO, Cgt et Sud du CHU de Nantes.

25 juin 2020

Après les manifestations monstres du 16 juin ...

... Sans réponse du gouvernement aux revendications, la montée à Paris est à l'ordre du jour !

« Nous ne nous laisserons pas enfermer dans le cadre du « Ségur de la santé », le gouvernement doit répondre à l’ensemble de nos revendications. Sinon, outre la sortie de ce simulacre de négociations, nous irons chercher satisfaction à Paris, là où ça se décide. »

23 juin 2020

Rassemblement devant la DSDEN 44, le 24 juin 2020 [APPEL INTERSYNDICAL]

Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de Loire Atlantique

Les organisations syndicales FNEC FP FO, CGT Educ’action, FSU et SUD Education de Loire-Atlantique ont pris connaissance des déclarations du président puis du ministre concernant les dispositions envisagées à partir du 22 juin. Les personnels, sommés d'appliquer un nouveau protocole, seraient contraints de mettre en place de nouvelles règles, tout aussi inapplicables que les précédentes. Un nouveau casse-tête pour les collègues, une nouvelle pagaille générale annoncée !

Les organisations syndicales appellent les personnels à se rassembler mercredi 24 juin à 13h00 devant la DSDEN de Loire-Atlantique pour exiger :
  • L’abandon des 2S2C ;
  • L’abandon de la proposition de loi sur la direction d’école ;
  • L’arrêt des suppressions de postes et la création des postes nécessaires dans l'Éducation nationale ;
  • La création d’un vrai statut avec un vrai salaire pour les AESH ;
  • L’abrogation de la réforme du baccalauréat et du lycée, des E3C et de Parcoursup ;
  • L’augmentation des salaires et l’augmentation du point d’indice ;
  • L’arrêt total des mesures et procédures engagées contre tous les personnels ayant participé à des actions syndicales contre les réformes et le Bac Blanquer.
Une demande d’audience a été faite au DASEN de Loire-Atlantique.

22 juin 2020

FO44 revendique la levée de « l’état d’urgence »

Intervention devant la préfecture de Nantes Cgt-FORCE OUVRIERE de Loire-Atlantique - Jeudi 18 juin à 18H00
Notre Union Départementale revendique la levée de « l’état d’urgence ». Nous ne pouvons accepter ce « régime d’exception » où l’interdiction de manifester est sans cesse prolongée. Nous ne pouvons pas accepter non plus une situation où l’état d’urgence permet de déroger au code du travail et aux statuts concernant le temps de travail et les congés.



Aujourd’hui, le gouvernement avec le soutien actif de la CFDT, prône l’union nationale, « la concorde sociale » comme ils disent. « L’heure est au rassemblement », à un « consensus pour la relance économique », clament-ils en cœur. Au rassemblement derrière qui ? Le gouvernement et le patronat ? Pour limiter les droits et garanties des travailleurs et les inviter à travailler plus et à se sacrifier pour maintenir les marges ?Notre responsabilité demeure la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs, en toute circonstance, par la négociation collective et l'action syndicale. C’est cette position qui nous a conduits à refuser de signer le courrier commun pour l’ouverture des magasins cinq dimanche d’ici le 30 septembre et à opposer l’ouverture de négociation pour limiter cette ouverture à deux dimanches avec des contreparties en terme de salaires ou autres. Nous allons lancés une campagne en ce sens avec notre syndicat du commerce et d’ores et déjà nous avons décidé d’engager un recours devant les tribunaux.

19 juin 2020

40 années de contre-réformes hospitalières... Tous responsables et coupables [DOSSIER]

Le 31 mars dernier, le Ministère de la Santé a publié des consignes concernant les résidents des Ehpad atteints par le virus du Covid-19. Ces consignes, pompeusement baptisées « doctrine », relèvent de la barbarie. On peut y lire : « Le principe est que la prise en charge des cas suspects et confirmés ne présentant pas de critères de gravité doit être assurée en priorité au sein des Ehpad, afin de ne pas saturer les établissements de santé ». 
Ainsi, ce gouvernement décide froidement que les personnes âgées constituent une population à part, en trop, ne bénéficiant pas des mêmes droits que le reste de la population ! Ce recul de civilisation vient de loin, il est le résultat de décennies de politiques successives, dont l’idée maîtresse est la rentabilité appliquée à l’hôpital.