InFOrmation syndicale

27 SEPTEMBRE DE 8H45 À 12H30 ASSEMBLÉE DES MILITANTS SALLE FESTIVE NANTES ERDRE -- 5 OCTOBRE JOURNÉE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATIONS -- ...

15 septembre 2021

Plus de 250 militants rassemblés à Nantes contre le «passe sanitaire»

Rassemblement à l'appel des organisations syndicales FO Cgt FSU et Solidaires - #NonAuxSanctionsDuPass

Plus de 250 militants se sont rassemblés le mardi 14 septembre, devant la préfecture de Nantes, contre le « passe sanitaire » obligatoire pour aller travailler.


Pour FO c'est : « NON AU PASSE SANITAIRE OBLIGATOIRE POUR ALLER TRAVAILLER : NI SANCTIONS, NI SUSPENSIONS ! »

- A suivre :

  • l’interview de Michel Le Roc’h sur Télénantes
  • l'intervention FO devant la Préfecture de Nantes

14 septembre 2021

Passe sanitaire : ni sanctions, ni suspensions

 Appel à un rassemblement ce mardi 14 septembre 2021 - #NonAuxSanctionsDuPass

Le 12 juillet dernier, le bon roi a parlé. S'en est suivie le 6 août la publication au Journal officiel de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire qui, dans le cadre du passe sanitaire imposé à de nombreux secteurs professionnels, menace les salariés de sanctions à compter du 15 septembre, avec suspension de contrat et de salaire.

En tant qu'organisation syndicale, Force Ouvrière n'accepte pas cette nouvelle remise en cause du code du travail et du statut général de la Fonction Publique. 

13 septembre 2021

Compte rendu de la Commission administrative du 6 septembre 2021

 Commission Administrative de l'Union Départementale FO44

La Commission administrative, qui a réuni 55 militants, s'est tenue sous la présidence de la camarade Sylvie Moisan, du syndicat FO du CHU de Nantes.


Suite à l'intervention de Michel Le Roc'h, secrétaire général de l'Union départementale, une dizaine de camarades sont intervenus dans la discussion.

10 septembre 2021

Non aux sanctions !

par Michel Le Roc’h, secrétaire général de l’UD CGT-FO de Loire-Atlantique - #NonAuxSanctionsDuPass

La Commission Administrative de l’Union Départementale s’est réunie ce lundi 6 septembre en présence de 55 militants, preuve de la bonne santé de notre organisation syndicale. La déclaration adoptée confirme le contenu de notre appel à se rassembler devant la préfecture dès le mercredi 21 juillet dernier contre le « pass licenciement ».


Les dernières déclarations de Macron à Marseille, au sujet de l’école et du droit de grève, démontrent que ce dernier cherche à mettre à profit la période qui le sépare des prochaines élections présidentielles pour tenter de liquider les conquêtes sociales qui peuvent l’être. 

09 septembre 2021

Pass sanitaire: Appel intersyndical à manifester mardi 14 septembre

 Communiqué intersyndical passe sanitaire - #NonAuxSanctionsDuPass

À compter du 15 septembre prochain, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire, des dizaines de milliers de salariés et agents publics, en particulier à l’hôpital, seront sanctionnés (suspension de contrat et de salaire) et menacés d’être « remerciés » parce qu’ils n’acceptent pas le « pass sanitaire ». 


Dans le même temps, le gouvernement poursuit sa politique de démantèlement de l’hôpital public et de remise en cause de nos conquêtes sociales. Tout ceci est inacceptable. 
Nous invitons tous les militants à participer au RASSEMBLEMENT APPELÉ PAR LES UNIONS DÉPARTEMENTALES 
FO, CGT, FSU ET SOLIDAIRES DE LOIRE ATLANTIQUE LE MARDI 14 SEPTEMBRE DEVANT LA PRÉFECTURE DE NANTES À 17H30 : « NON AU PASSE SANITAIRE OBLIGATOIRE POUR ALLER TRAVAILLER : NI SANCTIONS, NI SUSPENSIONS ! »

07 septembre 2021

Non au « pass sanitaire », aucune sanction, aucun licenciement !

 Déclaration de la Commission Administrative de l’UD de Loire-Atlantique - #TousAntiPassSanitaire


L’Union Départementale cgt-FORCE OUVRIERE de Loire Atlantique affirme dans le contexte actuel son opposition au « pass sanitaire » obligatoire pour aller travailler. Macron et son gouvernement cherchent à opposer la population, à diviser les vaccinés et ceux qui ne le sont pas.

Face à cette offensive, l’Union Départementale cgt-FORCE OUVRIERE de Loire Atlantique appelle ses syndicats et militants à préparer le succès de la JOURNÉE DE GRÈVE ET MANIFESTATIONS DU MARDI 5 OCTOBRE pour, entre autres :

  • Le retrait de la loi sur le « pass sanitaire » (Aucune sanction, aucun licenciement pour les salariés et les agents concernés) ;
  • L’arrêt des suppressions de lits à l’hôpital, pour la création de postes et la réouverture immédiate des lits fermés ;
  • La suppression de la réforme des retraites et de la réforme de l’Assurance Chômage ;
  • L’augmentation générale des salaires dans le privé et le public.

Pour préparer cette journée de grève et manifestations, l’Union Départementale appelle tous les militants à participer à l’assemblée de rentrée le lundi 27 septembre au matin, salle festive à Nantes.

06 septembre 2021

Exclus du Ségur: la bagarre continue pour les 183 €uros

Le 14 juin dernier, près de 150 agents des EPMS Mindin se sont réunis devant l'antenne nazairienne du Conseil départemental de Loire-Atlantique, à l'appel de FO et de CGT, pour l'extension des 183 €uros à tous les personnels. Suite au refus des élus de recevoir une délégation, les militants ont diffusé des tracts devant la gare de Saint-Nazaire pour alerter la population sur la situation des personnels du secteur du handicap.

Le 25 juin, le camarade Yann Le Fol, secrétaire du Groupement départemental des services de Santé FO44 est intervenu au Conseil départemental métropolitain de la Citoyenneté et de l'Autonomie .

03 septembre 2021

Assurance chômage: Nouveau revers pour Emmanuel Macron et son gouvernement

Il faut certainement y voir un symptôme de la crise politique qui secoue les sommets de l’état. Donnant raison aux fortes mobilisations contre les mesures liberticides d’Emmanuel Macron et de son gouvernement, dans lesquelles l’Union départementale FO 44 a pris toute sa place, le Conseil constitutionnel a censuré plusieurs articles de la loi Sécurité globale. Certes la revendication de son abrogation demeure, mais une telle décision n’est pas anodine.

Dans la foulée, le Conseil d’état a annuler quatre points du schéma national de maintien de l’ordre, publié le 16 septembre 2020 par le ministère de l’intérieur. Il a notamment jugé illégale la technique des « nasses », utilisée par les forces de l’ordre contre les manifestants.

Ayant été saisi par plusieurs confédérations syndicales, dont Force Ouvrière, le Conseil d’état a cette fois-ci suspendu la mise en œuvre des nouvelles règles de calcul des indemnités chômage, qui devaient entrer en vigueur le 1er juillet 2021. C’est un nouveau revers pour Emmanuel Macron et son gouvernement. Nouveau revers qu’il s’agit de conforter par la préparation du rapport de force interprofessionnel.

01 septembre 2021

Education nationale : FO défend les statuts, les postes et les salaires

Les conditions de travail se dégradent. Dans ces conditions, les syndicats FO de l’éducation nationale sont avec tous personnels pour porter les revendications.

 « Ce qui s'est passé pendant la crise sanitaire peut servir de jalon pour faire évoluer le contrôle continu (...). Il faut arrêter de faire les faux culs, on sait très bien que le Covid a rebattu les cartes. ». Les propos de ce « proche » du ministre de l'éducation nationale, cité ce 27 juin dans Les échos, ne sont pas sans rappeler ceux du Premier ministre Castex, le 27 août 2020, lors de l'Université d'été du Medef. Ce dernier vantait alors les « vertus de la crise » en matière de déréglementation.

Le souhait du ministre Blanquer de renforcer le contrôle continu au détriment des examens terminaux n'est pas nouveau. Il en va de même de sa volonté de développer le «télé-enseignement» au détriment de la création de postes statutaires d’enseignants. L'enjeu est bel et bien toujours de « dégraisser le mammouth », donc de générer des économies sur le dos du service public. Mais pas seulement.

Renvoyer la validation du diplôme au niveau de l'établissement, c'est en émietter la valeur, qui s'exprime en termes de qualifications – et donc de niveau de rémunération – sur le marché du travail. La déréglementation scolaire est le pendant de la déréglementation du travail. Nous y reviendrons.

Sur le terrain, la désorganisation méticuleuse de tout un ministère, dans les établissements comme dans les services académiques, se cumule aux manques de moyens. 


A suivre :

  • Rectorat de Nantes / Direction des examens et concours: les personnels tirent la sonnette d'alarme
  • AESH: nouvelle grève des Accompagnant des élèves en situation de handicap
  • Examens et concours: communiqué intersyndical
  • Académie de Nantes: extraits de l'appel du 5 juin des organisations syndicales

30 août 2021

ÉCOCOMBUST: Chronique d'une mort annoncée ?

 Centrale EDF de Cordemais - Projet biomasse

Dès l’annonce du projet biomasse «écocombust», censé maintenir l’activité de la centrale thermique de Cordemais lors de la fermeture définitive de ses tranches charbon à l’horizon 2024, voire 2026, FO avait émis des doutes sur la volonté des gouvernements successifs et de la direction d’EDF de réellement s’engager sur ce projet industriel. 


C’est la raison pour laquelle le syndicat FO d’EDF Cordemais mettait également en avant d’autres solutions industrielles, afin de ne pas se retrouver dans une impasse, mettant en péril les 2 500 salariés directs et indirects du site, ainsi que la sécurité énergétique du Grand Ouest.