InFOrmation syndicale

VENDREDI 5 OCTOBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE AVEC PASCAL PAVAGEAU - ...

Vacances du Blog FO44.ORG du lundi 23 juillet au jeudi 13 septembre 2018.

13 avril 2011

LE BUREAU FEDERAL S'ADRESSE AUX ADHERENTS ET MILITANTS CHEMINOTS

Les représentants des régions et des unions de la Fédération syndicaliste FO des cheminots, se sont réunis le 5 avril 2011 lors du Bureau Fédéral.

Le BF remercie les 10.134 cheminots des trois collèges - contre 9.706 en 2009 - qui ont voté pour les listes composées d’adhérents et de militants  FO et FiRST. [ voir : ELECTIONS: PROGRESSION DE FO A LA SNCF (2006~2011) ]

Le BF regrette que le syndicat national SNCF de la CFE-CGC n'ait pas mené à son terme l'accord signé en 2009 et renouvelé début 2010 en vue des élections professionnelles. Le BF estime en effet que le maintien de l'accord entre FO, la CFTC et la CFE-CGC cheminots, jusqu'aux élections du 24 mars 2011, aurait permis à ces 3 organisations d'être représentées et de poursuivre leur activité syndicale de façon indépendante. Le BF ne peut que constater que cet accord a été sabordé sciemment par des pressions extérieures, indifférentes, voire contraires à l'intérêt des cheminots.

Le BF estime que le résultat de ces élections professionnelles confirme les analyses FO, quant aux conséquences :
  • de l'organisation perdante de la grève d’avril 2010 et de son échec, par les dirigeants CGT et Sud Rail. 
  • de la stratégie tout aussi perdante, de l'intersyndicale interprofessionnelle auto-proclamée qui, tout en multipliant les inefficaces et démobilisatrices journées d'action « saute moutons », s'est refusée jusqu'au bout à tout appel à la grève jusqu’au retrait du plan Woerth sur les retraites. 

Comme l'écrivait Eric Falempin le 13 avril 2010, dans sa lettre ouverte à Didier Le Reste secrétaire général de la CGT Cheminots, ces prétendues tactiques syndicales  « conduisent les cheminots à douter de l'efficacité de la grève ».

Dans ces conditions, le BF considère que la progression de FORCE OUVRIERE (alliée à FiRST) - en route depuis 2009 vers la reconquête de représentativité «légale» - est facteur d'espoir pour tous ceux qui cherchent une organisation ayant la volonté de défendre réellement le service public et le statut des cheminots.

Alors que la Direction et le gouvernement - décidés à remettre en cause ces acquis républicains et sociaux - ont fait le nécessaire pour disposer d'une majorité d'accompagnement (UNSA + CFDT), l'action  libre et indépendante de la Fédération FO des cheminots est un facteur décisif d'organisation de l'unité des cheminots décidés à combattre la dégradation sociale.

De ce point de vue, le BF rappelle son combat contre la division des rangs des salariés, mise en oeuvre notamment par la «loi sur la représentativité». Le BF renouvelle sa proposition de reprise des réunions inter-fédérales, sans exclusive entre « représentatifs » et « non-représentatifs », pour assurer l’Unité dans l’action.

Le BF se félicite du travail de défense des intérêts des cheminots, effectuée fraternellement avec les militants de la Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats du Transport créée suite à une désaffiliation de la CFTC. Le BF souhaite poursuivre l'activité syndicale commune avec la fédération FiRST et ses militants.

Le BF mandate son Secrétariat Fédéral pour:
  • Mener toutes les discussions nécessaires avec les instances de FiRST.
  • S'organiser pour développer l'aide aux Unions Régionales, afin assurer la plus large proximité syndicale avec les cheminots
  • Établir un plan d'action en direction de l'encadrement
  • Renforcer le travail d’informations «métiers »

Le BF appelle ses militants à:
  • Poursuivre l’activité quotidienne de défense des intérêts des cheminots
  • Promouvoir la discussion libre et fraternelle avec les cheminots et leurs organisations, en vue d'unifier et de rendre efficace l’action syndicale.
  • Renforcer la fédération FO par la syndicalisation de nouveaux collègues

PLUS QUE JAMAIS,LA FEDERATION SYNDICALISTE FO DES CHEMINOTS CONTINUE !