InFOrmation syndicale

LUNDI 21 SEPTEMBRE RASSEMBLEMENT RÉGIONAL DES SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ -- LUNDI 28 SEPTEMBRE DE 9H30 À 12H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE ÉLARGIE AUX MILITANTS À LA SALLE DE NANTES-ERDRE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE 2020 STAGE "CSE" -- ...

19 septembre 2012

SANCTIONNER, C'EST BIEN! PRODUIRE DU LOGEMENT SOCIAL, C'EST ENCORE MIEUX!

Un projet de loi présenté par la Ministre du Logement prévoit:

  • de durcir les sanctions des communes récalcitrantes à construire du logement social;
  • de relever le taux de logements sociaux obligatoire par commune assujettie;
  • de mettre à mise à disposition du foncier appartenant à l'Etat pour la construction de logements. 

Mais la crise du logement exige de faire aussi face à l'urgence:

Tout programme de logements, quel qu'il soit, devrait comporter 30% de logements sociaux (dont 1/3 très sociaux).

Pour FO, il faut également agir sur la vacance, si nécessaire en réquisitionnant, pour inciter les propriétaires rétifs à louer, en particulier dans les communes SRU…

Un outil existe: la GRL (Garantie des Risques Locatifs). Il faut la généraliser pour favoriser l'accès au logement en sécurisant les propriétaires… et les locataires.

Il ne faut pas non plus oublier l'accession sociale à la propriété, qui risque, crise oblige, de passer à la trappe…

Là aussi, il est nécessaire d'imposer aux banques de faciliter l'accès au crédit en mettant en place une Garantie Risque Accession (GRA).

Bref, l'Etat ne peut se contenter d'être stratège face à une crise du logement qui frappe des millions de salariés.

Il doit se donner les moyens de réinvestir et ne pas céder à la tentation d'amputer les fonds d'Action Logement (ex 1%) dédiés au logement et à l'accession à la propriété des salariés, notamment par l'Accord National Interprofessionnel du 18 avril 2012 dont FO est signataire.