InFOrmation syndicale

L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE-ATLANTIQUE RESTE MOBILISÉE POUR FAIRE FACE À CETTE CRISE SANITAIRE SANS PRÉCÉDENT.
L’UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE CONSIDÈRE QUE TOUT DOIT ÊTRE MIS EN ŒUVRE POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET, PARMI ELLE, DES SALARIÉS. IL NE PEUT Y AVOIR DEUX POIDS DEUX MESURES. POUR PROTÉGER LES SALARIÉS ET LA POPULATION, TOUTES LES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET ÉTABLISSEMENTS, EN DEHORS DES ACTIVITÉS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, DOIVENT FERMER.

29 mai 2018

Grève à Pôle Emploi Pays de la Loire

La moitié des agents de Pôle Emploi Pays de la Loire se sont mis en grève ou ont débrayé à l’appel de FO, de la CGT et du SNU-FSU pour le maintien de leur accord déroulement de carrière automatique. 
Une demi-heure plus tard s’ouvrait une nouvelle séance de négociation avec la direction régionale (DR).

Face à la détermination des négociateurs FO - qui ont imposé une suspension de séance - et des grévistes, renforcés par les messages de soutien venus notamment du siège, de la DSI ou des Hauts-de-France, la DR a été contrainte d’effectuer des premiers reculs.
Elle s’est en particulier engagée à maintenir l’automaticité de la progression d’un échelon à l’autre. FO a par ailleurs obtenu que la date initialement prévue pour la relecture du projet d’accord, soit transformée en nouvelle séance de négociation.

Dans ce contexte, la décision de suspendre la grève a été prise.

Cependant, des points de désaccord essentiels subsistent : FO s’oppose à la mise en place d’un groupe fermé - qui exclurait les nouveaux arrivants du bénéfice de l’automaticité -, ainsi qu’à toute limitation dans le temps de la durée de validité de l’accord - la grève contraignant tout de même la DR à proposer une durée de 5 ans contre les 3 ans prévus au départ.

De fait, la mobilisation reste d’actualité.

____ __ _
Autre article: Du conseil au contrôle, chômeurs et agents de Pôle Emploi sous pression