InFOrmation syndicale

9 AU 13 SEPTEMBRE STAGE "SANTÉ, SÉCURITÉ ET CONDITIONS DE TRAVAIL" --- 30 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- 1er OCTOBRE COMMISSION ÉLARGIE À LA SALLE ESTUAIRE DE COUËRON ---- 29 AU 31 OCTOBRE STAGE "CONNAÎTRE DES DROITS" --- 4 AU 8 NOVEMBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET COMMUNICATION DU SYNDICAT" --- 16 AU 20 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- ...

17 mars 2009

GUADELOUPE : LA GRÈVE ÇA PAYE


"La Métropole devrait prendre exemple sur nous. Je sais que le 19 mars, il y a un appel à la grève en Métropole. L'idéal, ce serait de faire une grève générale, car faire des grèves saute-mouton, ça ne rapporte pas grand chose".

Max Evariste, secrétaire de l'UD CGT-FO de Guadeloupe sur France Info - le 5 mars 2009


Accord régional interprofessionnel sur les salaires en Guadeloupe


Accord Jacques Bino
(en hommage au syndicaliste Jacques Bino, assassiné la nuit du 17 au 18 février 2009 en Guadeloupe)


"Entre les signataires soussignés :

Pour les Organisations professionnelles d’employeurs UMPEG, UCEG, CRTG, OPGSS, UNAPL ; Pour les Organisations Syndicales de salariés CGTG, CFDT, CTU, CFTC, CGT-FO, UGTG, UNSA regroupées au sein du Liyannaj Kont Pwofitasyon (LKP). En présence de Monsieur DESFORGES, Préfet de région Guadeloupe et sous la médiation de Messieurs BESSIERE, LOPEZ, LEMAIRE et ARCONTE Directeurs du Travail.

(...) Article I : Objet du présent accord. En réponse aux revendications posées par les Organisations syndicales de salariés CGTG, CFDT, CTU, CFTC, FO, UGTG, UNSA regroupées au sein du Liyannaj Kont Pwofitasyon (LKP), les parties signataires du présent accord interprofessionnel conviennent du dispositif suivant relatif aux salaires.

Article II
: Conditions d’attribution.
Tous les salariés dont le salaire horaire de base (hors prime et accessoires de salaire) est égale au SMIC et jusqu’à 1,4 SMIC inclus voient leur revenu mensuel augmenter de 200 euros nets (cf tableau prévu à l’article 3). Les rémunérations des salariés percevant un salaire supérieur à 1,4 SMIC et inférieur à 1,6 SMIC seront fixées dans le cadre de négociations de branche ou d’entreprise qui s’ouvriront sur la base d’une augmentation minimale de 6% et cela dans un délai de trente jours à compter de la signature du présent accord. Les rémunérations des salariés percevant un salaire supérieur à 1,6 SMIC seront fixées dans le cadre de négociations de branche ou d’entreprise qui s’ouvriront sur la base d’une augmentation minimale de 3% et cela dans un délai de trente jours à compter de la signature du présent accord. Les salariés à temps partiel bénéficient d’une augmentation de leur revenu calculé au prorata du temps de travail."