InFOrmation syndicale

LUNDI 21 SEPTEMBRE RASSEMBLEMENT RÉGIONAL DES SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ -- LUNDI 28 SEPTEMBRE DE 9H30 À 12H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE ÉLARGIE AUX MILITANTS À LA SALLE DE NANTES-ERDRE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE 2020 STAGE "CSE" -- ...

23 décembre 2011

LE GOUVERNEMENT VEUT FAIRE DE LA POLICE REPUBLICAINE UNE BRISEUSE DE GREVE

Force Ouvrière dénonce l’annonce du ministère de l’Intérieur d’une éventuelle substitution du personnel de sécurité en grève dans les aéroports par des policiers. Cette décision irait clairement à l’encontre du droit de grève dans ce secteur privé.

De plus, comme l’a souligné par communiqué Unité SGP Police FO, les policiers n’ont pas vocation ni à devenir des «briseurs de grève» ou des supplétifs à un patronat ayant une attitude irresponsable.


En l’espèce, Force Ouvrière souligne le fait qu’un préavis avait été déposé. C’est face à l’absence de réponse aux demandes de négociations et suite à l’échec des médiations que la grève a été reconduite par les salariés. Dans ce contexte, l’exercice du droit de grève est totalement légitime et justifié. Il est indispensable que les responsables patronaux de cette branche d’activité prennent leurs responsabilités et apportent des réponses concrètes aux salariés.

Plus globalement, Force Ouvrière condamne toute atteinte au droit de grève et rappelle son opposition à la proposition de loi déposée par le député Eric Diard bientôt examinée qui vise à instaurer dans le transport aérien une obligation de se déclarer gréviste 48 heures à l’avance. Pour Force Ouvrière, cette proposition de loi doit être retirée sans délai car elle porte à la fois atteinte au droit de grève et vise aussi à discréditer l’action collective des salariés.