InFOrmation syndicale

LUNDI 21 SEPTEMBRE RASSEMBLEMENT RÉGIONAL DES SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ -- LUNDI 28 SEPTEMBRE DE 9H30 À 12H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE ÉLARGIE AUX MILITANTS À LA SALLE DE NANTES-ERDRE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE 2020 STAGE "CSE" -- ...

23 décembre 2011

URSSAF : LA SOCIETE D'INTERIM "SYNERGIE" A L'AMENDE DE 6.9 MILLIONS D'€

Même en agitant les buissons, il est impossible de cacher la forêt.
Dans le cadre de la mise en place de son plan d'austérité, le gouvernement s'attaque à la lutte contre la fraude sociale.

Haro sur la mère célibataire qui paye de la main à la main l'étudiante qui garde sa fille malade !
Haro sur le papy retraité de 70 ans qui paye à la main le p'tit jeune qui lui taille sa haie !

Voici des exemples scandaleux de mauvais payeurs des cotisations sociales... Certes, il s'agit en théorie de travail « au noir ».

Mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir une telle exigence envers les patrons de sociétés dont certains, poursuivis en justice depuis plusieurs années, jouent la carte de la lassitude... en attendant un changement de textes, de décrets, plus favorable à leur porte-monnaie !

Au fait, le saviez-vous ? Un récent jugement du Tribunal des affaires de la sécurité sociale vient de confirmer les décisions judiciaires antérieures défavorables à la société d'intérim Synergie, (laquelle se trouve au demeurant avoir pour président un membre du Conseil régional des Pays-de-la-Loire).

En conséquence, Synergie devra acquitter la modique somme de 6,9 millions d'euros à la Caisse URSSAF de Nantes, correspondant au non-paiement de cotisations sociales et des pénalités afférentes !

La loi, c'est la loi, ont dit les juges. Ce qui est dû doit être payé pour le bénéfice de tous les cotisants ouvriers, employés, travailleurs indépendants, et patrons de PME « réglos » de Loire-Atlantique... Un début de comblement du vrai-faux trou de la Sécu ? A suivre...
___ __ _
Pascale Boutet, administrateur, URSSAF FO44