InFOrmation syndicale

MERCREDI 22, JEUDI 23, VENDREDI 24 JANVIER GRÈVE ET MOBILISATIONS "PUBLIC_PRIVÉ" - 3 AU 7 FÉVRIER STAGE "DÉCOUVERTE ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

RETRAITES :
Les Unions Départementales FO/CGT/FSU/Solidaires de Loire-Atlantique appellent à poursuivre et amplifier la mobilisation de toutes et tous, salariés du privé comme du public, jusqu’au retrait.
Mobilisations "Public-Privé" :
- Mardi 14 janvier : Nantes, 8h45 Rectorat de Nantes & 10h30, Miroir d’eau ; Saint-Nazaire, Ancenis et Châteaubriant, (lieu et heure à déterminer).
- Mercredi 15 janvier : Nantes, 17h30, miroir d'eau ; Saint-Nazaire, 6h00, Rond point accès termninal méthanier & 7h00, Painboeuf Usine Framatome.
- Jeudi 16 janvier : Nantes, 10h30, Miroir d'eau ; Saint-Nazaire, 10h30, Place de l'Amérique Latine ; Ancenis, 10h30, Pont d'Ancenis ; Châteaubriant, 10h30 Mairie.
- Vendredi 16 janvier : Saint-Nazaire, 6h00 dépôts STRAN et ALEAO & 9h30 Mairie de Montoir.

12 décembre 2013

DÉNONCIATION PAR LA DIRECTION DES ACCORDS ET USAGES À STX

Au mépris de l’avis défavorable unanime des représentant du personnel au cours du Comité d’Entreprise du 31 octobre dernier, la Direction a informé les élus du CE et les salariés, de sa décision de dénoncer plusieurs accords d’entreprise ainsi que certains usages et engagements unilatéraux.

Elle continue dans son entêtement ! Son unique but est de remettre en cause nos acquis et nos garanties sociales pour baisser les coûts salariaux !

Pour FO, la dénonciation des accords d’entreprise, des usages et engagements unilatéraux est, bien évidemment, totalement contraire à l’intérêt des salariés, mais elle est également contraire à l’intérêt de l’entreprise dans son ensemble.

En effet, pour répondre efficacement aux défis devant nous, particulièrement celui de la construction de l’Oasis, mais aussi les projets de commandes en cours de négociation, l’entreprise a aussi besoin d’un climat social apaisé.

Notre organisation syndicale a parfaitement conscience que les garanties sociales inscrites dans les accords d’entreprise et dans les usages ont un coût. Mais nous affirmons également que c’est le prix à payer pour mobiliser et motiver l’ensemble des salariés pour assurer l’avenir du Chantier Naval.
Face à cette provocation inacceptable de la Direction, FO prendra toutes ses responsabilités pour défendre tous nos acquis et toutes nos garanties sociales.