InFOrmation syndicale

MERCREDI 22, JEUDI 23, VENDREDI 24 JANVIER GRÈVE ET MOBILISATIONS "PUBLIC_PRIVÉ" - 3 AU 7 FÉVRIER STAGE "DÉCOUVERTE ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

RETRAITES : Les Unions Départementales FO/CGT/FSU/Solidaires de Loire-Atlantique appellent à poursuivre et amplifier la mobilisation de toutes et tous, salariés du privé comme du public, jusqu’au retrait.
- Jeudi 23 Janvier: NANTES 18h00 place Delorme -- SAINT NAZAIRE 17h30 Base sous-marine
- Vendredi 24 Janvier: NANTES 10h30 au Miroir d'eau -- CHATEAUBRIANT 10h30 devant la Mairie -- ANCENIS 9h00 Aérodrome -- SAINT NAZAIRE 11h00 place Amérique Latine

14 avril 2015

Assemblées générales des hospitaliers nazairiens du 26 février 2015


Les hospitaliers FO nazairiens ont tenu leur assemblée générale annuelle le 26 février dernier, en présence de Michel Le Roc'h, secrétaire-adjoint de l'UD, de Jean Jacques Péaud, secrétaire régional de la Fédération FO des services publics et de santé, ainsi que de Gérard Caillon, secrétaire du Groupement départemental FO des services publics et de l'Union locale FO de Saint-Nazaire.
La totale unité de vue des militants (adoption à l'unanimité du rapport d'activité de la secrétaire du syndicat Nathalie Pouhaut) et leur détermination à conforter la position majoritaire de FO à la Cité Sanitaire ont été les deux faits marquants de l'AG.

Il faut dire que 2014 n'a guère été une année calme sur le front revendicatif, tant les effets budgétaires conjugués de la politique générale d'austérité et "l'ardoise" du bail amphytéotique hospitalier (BEH) strangulent les services, avec le lot des dysfonctionnements interminables qui en résultent : sous-effectifs récurrents, burn-out des soignants et tensions entre les personnels et leur hiérarchie.

A l'écoute des personnels et construisant toujours ses dossiers revendicatifs individuels comme collectifs sur des faits précis, FO a systématiquement privilégié la pratique contractuelle responsable pour aboutir, à chaque fois que possible, à des accords gagnants avec la direction. Ainsi, peu de services ont eu besoin, après dépôt d'un préavis, d’aller jusqu’à la grève, car les arguments des agents portés par FO ont été in fine entendus (entre autres dans les secteurs techniques, le brancardage, les secrétariats et le bio-nettoyage). Mais l'Agence Régionale de santé et le ministère tenant les cordons de la bourse, FO a dû aussi engager des grèves très dures (notamment en gériatrie et en neurologie).

En confirmant Force Ouvrière comme première des organisations syndicales de la Cité sanitaire lors du scrutin du 4 décembre, les personnels ont signifié leur approbation de la pratique syndicale efficace de Force Ouvrière.
Ceci dit, pour le syndicat, l'heure n'est pas à lever le pied. ... Car, à l'instar de 2014, 2015 démarre en effet sur les chapeaux de roue, avec d'ores et déjà de nouvelles coupes claires dans les effectifs annoncées.