InFOrmation syndicale

RASSEMBLEMENT DÉPARTEMENTAL GRÈVE DES FINANCES PUBLIQUE QUAI DE VERSAILLES LUNDI 16 SEPTEMBRE À 14H - MANIFESTATION À PARIS POUR LA DÉFENSE DES RETRAITES SAMEDI 21 SEPTEMBRE - STAGE CHSCT-SSCT À NANTES DU LUNDI 23 AU VENDREDI 27 SEPTEMBRE - COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE FO44 VENDREDI 27 SEPTEMBRE À 9H30 - STAGE PAP-CSE À NANTES DU JEUDI 3 AU VENDREDI 4 OCTOBRE - STAGE CE-CSE À NANTES DU LUNDI 14 AU VENDREDI 18 OCTOBRE - ...

08 juillet 2019

Urgences: La grève s’amplifie à l’échelle nationale

La généralisation de la grève des personnels des Urgences est plus que jamais à l’ordre du jour pour faire céder le gouvernement. Partie à la mi-mars 2019 des agents des services d’Urgences de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui se sont constitués à cette occasion en Collectif Inter-Urgences, la grève n’a de cesse de s’étendre. 

A la date du mercredi 19 juin, plus de 120 services d’accueil d’Urgences (SAU) sont en grève dans toute la France, dont 8 dans les Pays de la Loire : Ancenis, Angers, Château-Gontier, Laval, Le Mans, Nantes, Saumur, Saint-Nazaire. En Mayenne, un préavis de grève a été déposé ce lundi 17 juin. En Vendée, les SAU de Luçon, Montaigu et La Roche-sur-Yon rejoindraient également le mouvement… 
Les personnels paramédicaux et les médecins urgentistes renforcent peu à peu leurs liens, ce dont témoigne notamment le préavis de grève déposé par le syndicat FO des médecins hospitaliers (SNMH-FO)

Des comités de grève locaux au comité national de grève

Dans différents hôpitaux, des comités de grève se sont rapidement mis en place, intégrant les représentants élus des grévistes et les représentants des syndicats locaux, notamment FO.
Le 25 mai dernier, une assemblée générale des grévistes des services d’Urgences de toute la France, a été convoquée par le Collectif Inter-Urgences, qui y a également invité les fédérations syndicales.
Dans ce cadre, les militants FO, partie prenante de la grève dans leurs établissements respectifs et mandatés par leurs syndicats locaux, ont tenu toute leur place de syndicalistes dans la mise en oeuvre du rapport de force engagé avec le gouvernement pour gagner sur les revendications.
L’assemblée générale du 25 mai a adopté les revendications nationales suivantes :
  • Création de postes pérennes ;
  • Arrêt des fermetures de lits et de services, créations de lits d’aval ;
  • Prime de 300 euros pour tous.
Sur cette base, elle a voté pour la constitution d’un comité national de grève, intégrant là encore représentants élus des grévistes et représentants des organisations syndicales, et la tenue d’une manifestation nationale à Paris le 6 juin dernier.


L’ampleur de la grève contraint Agnès Buzyn à faire des annonces qui restent insuffisantes

Le 6 juin dernier, plus de 80 SAU étaient représentés dans la montée à Paris. Près de 40 grévistes de Saint-Nazaire et de Nantes, dont plusieurs de nos camarades FO, ont manifesté à cette occasion.
Face à la détermination des grévistes et à la progression de la grève sur l’ensemble du territoire, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a été contrainte d’effectuer quelques annonces ce vendredi 14 juin, devant les représentants du Collectif Inter-Urgences, des organisations syndicales et des directeurs hospitaliers. Le total de ces mesures s’élève à 70 millions d’euros, soit à peine 0,08 % du budget global des hôpitaux, qui s’élève à 81 milliards d’euros pour 2019. Une peccadille pour les 524 SAU publics que compte le pays.
Les annonces sont donc clairement insuffisantes (voir le communiqué de notre Union départementale ci-contre). Et ce n’est pas l’annonce d’une «mission» à l’automne sous  l’égide d’un député LREM qui va affaiblir la détermination des grévistes.


Rassemblements le 20 juin  devant toutes les ARS et manifestation nationale le 2 juillet à Bercy

La question d’une prochaine réunion du comité national de grève se pose comme une nécessité. D’ores et déjà, le Collectif Inter-Urgences a réaffirmé les revendications communes et appelé tous les grévistes à se réunir le 20 juin devant le siège des Agences régionales de Santé (ARS) de toute la France, ainsi qu’à une nouvelle manifestation nationale le 2 juillet à Bercy, avec les fédérations syndicales FO, CGT, Sud.
Dans les Pays de la Loire, les personnels des SAU en grève de la région se sont rassemblés avec leurs organisations syndicales FO, CGT, Sud, dès 10 heures le 20 juin à Nantes.
L’Union départementale FO de Loire-Atlantique a bien sûr soutenu leur initiative et affirmé sa présence à leurs côtés ce jour-là.

***

Situation aux Urgences de Nantes et de Saint-Nazaire :