InFOrmation syndicale

LE BLOG FO44 SERA EN VACANCES DU 26 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE -- LUNDI 2 NOVEMBRE À 9H15 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE STAGE "CSE" -- ...

18 septembre 2020

Mindin: mobilisation le 8 septembre des Personnels hospitaliers

183 € pour tous ! À l'initiative de FO, 300 agents médico-sociaux mobilisés à Mindin le 8 septembre 2020


Par leur mobilisation, avec leurs organisations syndicales, les personnels hospitaliers ont obtenu une augmentation générale des salaires de 183 € nets par mois, soit 49 points d'indice. Cette augmentation indiciaire, consignée dans le "Ségur de la Santé", constitue une victoire pour 1,1 million de personnels hospitaliers et un incontestable recul du gouvernement: du jamais vu depuis 1988 ! C'est un point d'appui pour l'ensemble des fonctionnaires et des salariés de ce pays. 
Cela étant, 40 000 personnels hospitaliers du secteur médico-social sont à ce jour exclus de cette revalorisation. C'est le cas notamment des 850 agents des établissements de Mindin, où Force Ouvrière est fortement implantée, mais également des personnels de la maison d'accueil spécialisée (MAS) de Couëron, etc. C'est inacceptable !

300 À MINDIN POUR LES 183€

C'est la raison pour laquelle, appuyé par l'Union départementale, le Groupement départemental FO des Services publics et de santé de Loire-Atlantique a lancé un appel à la grève et à la mobilisation devant les établissements de Mindin le 8 septembre dernier. Les personnels médico-sociaux refusent d'être les laissés-pour-compte du "Ségur". Ils revendiquent à juste titre les 49 points d'indice, les 183€ nets mensuels.


La mobilisation a été un succès : plus de 300 personnes se sont rassemblées. 1 300 tracts ont été diffusés à l'entrée du pont de Saint-Nazaire. De nombreux secteurs de l'interprofessionnelle (métallurgie, centrale EDF de Cordemais, Laiterie Saint-Père, Pôle Emploi...) et des trois versants de la Fonction publique sont venus apporter leur soutien. Plusieurs établissements médico-sociaux, hôpitaux et EHPAD du département étaient également représentés. Le syndicat FO du CHU d'Angers, réuni en instance le même jour, a envoyé un communiqué de soutien. Le 17 septembre, le médico-social est à l'ordre du jour des discussions avec le gouvernement. Pour l'Union départementale, avec les camarades FO de la Santé, un seul mot d'ordre : 183 € pour tous, pas de "Ségur bis" !

____ __ _