InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- 6 JUIN DE 9H15 À 11H15 RÉUNION D'INFORMATION « COMMENT DÉCRYPTER LES COMPTES DE RÉSULTAT EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : PASSER DES CHIFFRES À L’ACTION » --- 17 JUIN DE 14H15 À 16H30 RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » --- ...

26 mai 2023

Succès de l'assemblée générale de l'UD des retraités FO 44

 Union Départementale Retraités de Loire Atlantique - AG 2023

Salle comble à Indre pour l’assemblée générale des retraités cgt-FO de Loire-Atlantique qui a réuni 125 camarades.

La présidente de l’UDR 44, Claire Compain, après avoir présenté la tribune, commence son rapport d’activité en soulignant que cette assemblée se tient dans une situation où la guerre est à nos portes.


L’économie de guerre, souvent évoquée, c’est 413 milliards d’euros dans la loi de programmation des dépenses militaires pour la période 2024/2030, au détriment des besoins des services publics. La situation, c’est aussi une hausse intolérable du prix des produits alimentaires de base, à l’heure où le niveau de revalorisation des pensions est en dessous de l’inflation. Claire a rappelé qu’alors que, nationalement, il manque 100.000 postes d’encadrants dans les EHPAD (ce qui nécessiterait environ 10 milliards d’euros, le prix d’un porte-avion…), l’ARS considère que le 44 est « surdoté » dans ce domaine, et ne prévoit aucune création de lits ni d’établissements dans les 4 ans à venir. Claire est bien sûr revenue sur le combat en cours contre la réforme des retraites, elle a rappelé que depuis la première manifestation du 19 janvier, les retraités ont pris toute leur place dans les manifestations qui ne faiblissent pas. Elle a conclu son rapport d’activité en affirmant que rien n’est joué, que l’on peut gagner et faire reculer le gouvernement. 

La discussion qui a suivi a vu plusieurs personnels hospitaliers rappeler la situation dramatique de l’hôpital public, énumérer la longue liste des villes qui voient des services fermés, blocs opératoires ou services d’urgence (Ancenis). Le rapport d’activité, puis le rapport financier, présenté ensuite par la trésorière Armelle Le Mauff, sont adoptés à l’unanimité.


Le projet de résolution décline les revendications de l’AG en ce qui concerne le pouvoir d’achat, la santé et la protection sociale, les Services Publics. Le projet, après intégration de quelques amendements, est adopté à l’unanimité.

Yann Le Fol, au nom de l’Union départementale FO 44, rappelle que 94% des salariés actifs sont contre la « réforme » des retraites, que le combat victorieux des personnels du domaine médico-social montre que la détermination paie, affirmant lui aussi que l’on peut gagner.  

Paul Barbier, secrétaire national adjoint de l’Union confédérale des retraités FO, est le dernier intervenant. Il nous informe que selon un calcul du groupe des 9 (organisations syndicales sauf CFDT et UNSA), les retraités ont perdu l’équivalent de 2,5 mois de pension sur la période 2017/2022, selon lui, Macron a un objectif, détruire l’ensemble des acquis sociaux. Notre rôle est de l’en empêcher.


L’Assemblée se termine par le pot de l’amitié.

_____ __ _

SYNDICATS