InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- 6 JUIN DE 9H15 À 11H15 RÉUNION D'INFORMATION « COMMENT DÉCRYPTER LES COMPTES DE RÉSULTAT EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : PASSER DES CHIFFRES À L’ACTION » --- 17 JUIN DE 14H15 À 16H30 RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » --- ...

17 octobre 2009

(tout sur) LE COMITÉ CONFÉDERAL NATIONAL FORCE OUVRIÈRE


"Alors que les travailleurs paient lourdement une crise dont ils ne sont pas responsables, et afin de réaffirmer publiquement les revendications de la CGT-Force Ouvrière, le CCN demande au Bureau confédéral et à la Commission exécutive d’examiner les conditions nécessaires à la réussite d’un rassemblement national à Paris."

Motion adoptée à l’unanimité par le CCN de la CGT-FO des 8 et 9 octobre 2009


COMITE CONFEDERAL NATIONAL FORCE OUVRIERE
PARIS les 8 & 9 octobre 2009

" (...) Le CCN réaffirme son profond attachement à l’indépendance du syndicat, qui est à la base de toute action revendicative, dans la négociation comme dans l’action.

Il rappelle que l’action commune n’est pas une fin en soi, mais un moyen permettant de créer un véritable rapport de force face au patronat et aux pouvoirs publics, afin de faire aboutir les légitimes revendications des travailleurs.

Par conséquent, il rejette toute forme de syndicalisme rassemblé, qui ne vise qu’à interdire le pluralisme, donc la démocratie, et à étouffer la voix du véritable syndicalisme libre et indépendant incarné en France par la CGT-Force Ouvrière.

Situation économique

Le CCN réaffirme que la crise qui frappait l’économie mondiale bien avant la crise financière, n’est pas qu’une crise financière, mais bien le produit du système capitaliste.

En France, alors que les plans de soutien aux banques, au secteur automobile, etc. se multiplient, la situation ne cesse de se dégrader pour le monde du travail. A ce titre, le CCN revendique, plus que jamais, une véritable politique de relance de la consommation par l’augmentation générale des salaires, des retraites, des pensions, de la valeur du point d’indice dans la fonction publique, ainsi qu’une revalorisation de 15% du SMIC et des minima sociaux.

(...) Le CCN met en garde les pouvoirs publics contre toute volonté de réduire l’endettement en sacrifiant les dépenses publiques et sociales. (...)

(...) Il revendique la généralisation d’un chèque transport obligatoire payé par l’employeur, afin de compenser l’augmentation du prix des carburants qui frappe les travailleurs devant utiliser leur véhicule personnel faute de transports collectifs.

Emploi - travail

(...) Le CCN condamne les stratégies d’entreprises entraînant des plans de licenciements multiples jetant des milliers de salariés dans la précarité. (...)

Il revendique l’arrêt des licenciements et le remplacement de l’ensemble des postes de fonctionnaires partant en retraite.

Il rappelle son attachement à la séparation indemnisation/placement des chômeurs, qui participe du maintien et de l’exercice de droits démocratiques.

Il condamne les externalisations d’activités, notamment le placement de 320 000 chômeurs par des organismes privés.

(...) Le CCN demande le rétablissement définitif de l’allocation équivalent retraite (AER), qui permet à des chômeurs en fin de droit et dans l’attente de liquider leur retraite à taux plein, d’améliorer leur revenu de remplacement. Il revendique également une amélioration de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), en élargissant ses conditions d’accès et en augmentant son indemnisation.

Le CCN revendique la mise en place d’une allocation d’insertion pour les jeunes de moins de 25 ans ainsi qu’une allocation jeune salarié (AJS) permettant à un jeune entrant dans l’emploi de faire face à des frais d’installation : de logement, d’habillement et d’outil de travail.

(...) Le CCN demande la remise en place de préretraites-FNE, le rétablissement de l’ARPE, la prise en compte des métiers pénibles dans le cadre de la cessation anticipée d’activité et la création d’une allocation de solidarité intergénérationnelle (ASI) permettant à un senior d’assurer une fonction tutorale tout en réduisant progressivement son temps de travail jusqu’à l’âge de la retraite.

Liberté syndicale

Le CCN confirme sa condamnation de la loi du 20 août 2008 qui est une atteinte à la liberté syndicale et de négociation, ainsi qu’à la hiérarchie des normes, bases de notre édifice républicain en matière sociale. Il demande (...son...) abrogation (...et...) s’oppose au projet de loi portant «rénovation du dialogue social dans la fonction publique».

Le CCN revendique le rétablissement de la libre désignation des délégués syndicaux par les organisations syndicales, la liberté de négocier, de contracter et de revendiquer. Il mandate le bureau confédéral pour toute initiative, y compris juridique, pour défendre les libertés fondamentales et prendre contact en ce sens avec les confédérations non signataires de la Position commune.

Le CCN rappelle que la branche constitue le niveau de négociation privilégié qui garantit l’égalité entre tous les salariés d’un même secteur d’activité. Il s’oppose ainsi à toute remise en cause des conventions collectives nationales.

Il dénonce la collusion du gouvernement avec les signataires de la position commune qui, sous la pression, refuse au niveau des branches des dispositions favorables à la représentation des salariés. (...)

Fonction publique et entreprises publiques

Le CCN constate que la mise en œuvre de la RGPP et de la réforme de l’administration territoriale de la fonction publique constitue une véritable entreprise de démantèlement des services publics et de la fonction publique.

(...) Il s’oppose au projet de loi Balladur-Marleix de réforme territoriale, qui est l’expression de la RGPP sur les collectivités territoriales, et qui met en cause le maillage des services publics et de leurs personnels, notamment avec la suppression du département.

(...) Le CCN exige l’arrêt des suppressions de postes dans la fonction publique.

(...) Il s’oppose à la mise en œuvre de la loi HPST qui, en voulant gérer l’hôpital public comme une entreprise privée, veut rentabiliser la santé au détriment des malades et des agents hospitaliers.

Il refuse également le changement de statut de la Poste, première étape de sa privatisation. Le CCN exige, en outre, de l’Etat le financement des missions de service public assurées par l’entreprise publique.

Protection sociale

Le CCN rejette par avance toute initiative tendant à reporter l’âge légal de la retraite, et met solennellement en garde les pouvoirs publics et les représentants patronaux sur la tentation d’une réforme globale du système en 2010, qui ne saurait répondre aux enjeux financiers et à la pérennité de notre système de retraite par répartition.

Le CCN confirme ses revendications :

- rétablissement des 40 annuités pour le taux plein, préparant le retour à 37,5 ans pour tous, public-privé,

- maintien du droit au départ en retraite à 60 ans et des droits statutaires dans le service public,

- retour au calcul sur les dix meilleures années pour le secteur privé, et maintien des six derniers mois pour le secteur public,

- maintien de l’AGFF,

- indexation des pensions sur les salaires.

Le CCN condamne la proposition d’un «Grenelle des retraites», qui aurait pour conséquence de faire exploser nos régimes de retraites basés sur la solidarité intergénérationnelle. (...)

(...) Il s’oppose fermement à toute mesure de hausse du forfait hospitalier et de baisse de remboursement du médicament. Egalement à toute fiscalisation des indemnités journalières d’accident du travail (...)
LE DISCOURS DE JEAN CLAUDE MAILLY & LA RÉSOLUTION :
http://fo44.free.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=656



Comité Confédéral National de la cgt FORCE OUVRIERE
PARIS le 8 octobre 2009
MOTION DE SOUTIEN AU SYNDICAT DE BONIFAY



Comité Confédéral National de la cgt FORCE OUVRIERE
PARIS le 9 octobre 2009
MOTION DU 9 OCTOBRE



Comité Confédéral National de la cgt FORCE OUVRIERE
PARIS le 9 octobre 2009
COMMUNIQUÉ : ÉLECTION D'UN NOUVEAU SECRÉTAIRE CONFÉDÉRAL