InFOrmation syndicale

DU LUNDI 18 AU VENDREDI 22 JUIN STAGE CE/CSE - LUNDI 25 JUIN À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - JEUDI 28 JUIN JOURNÉE DE REVENDICATIONS ET DE MOBILISATIONS - VENDREDI 5 OCTOBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE AVEC PASCAL PAVAGEAU - ...

03 décembre 2010

AIRBUS : FO COORDONNE SON ACTION DANS LA SOUS-TRAITANCE

Après discussion entre les syndicats et sections syndicales des entreprises sous-traitantes et l'USM, celle-ci a pris l'initiative d'organiser une réunion Force Ouvrière le 3 novembre 2010 à la Bourse du travail de Nantes, de ses syndicats, des syndicats et sections syndicales de la sous-traitance et prestataires de services.

Le but principal est de se serrer les coudes, de renforcer les rangs entre nous tous, afin de défendre notre industrie, nos emplois, nos acquis et la représentativité CGT-FO bien mise à mal avec la loi du 20 août 2010.

La même initiative avait déjà été prise en 2001 et en 2005 aboutissant à de nombreuses interventions auprès du Préfet, de l'UI44, des institutionnels locaux.

Cela avait abouti à faire prendre conscience à nos interlocuteurs du poids et du tissu représentés par notre industrie en Loire-Atlantique. Cela avait abouti à empêcher ou tout au moins à freiner, certaines externalisations et délocalisations.

Cela avait également permis de se connaître, de renforcer la solidarité et de faire le tour d'horizon de nos implantations FO et d'en créer de nouvelles.

Aujourd'hui en 2010, les menaces sont encore plus fortes. Nécessité est, à nouveau, de resserrer et de renforcer nos rangs, ainsi les participants à cette réunion décident de mandater les camarades Patrice Pambouc, secrétaire de l'USM, Laurent Pelloquin, délégué syndical chez Jallais et Nadia Pambouc, secrétaire du Syndicat de la Manutention, des Services et de la Logistique (SMSL), d'adresser un courrier de demande d'entrevue au Préfet, à la Chambre Patronale UI44, et aux parlementaires locaux sur les revendications suivantes :

  • Pour la sauvegarde de l'emploi,
  • Contre les délocalisations et les externalisations,
  • Contre le développement des contrats précaires,
  • Pour le maintien des conventions collectives et des accords d'entreprises non dérogatoires et d'envoyer cette déclaration à l'ensemble de la presse."

 Déclaration adoptée à l'unanimité le 3 nov. 2010