InFOrmation syndicale

VENDREDI 5 OCTOBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE AVEC PASCAL PAVAGEAU - ...

Vacances du Blog FO44.ORG à partir du 23 juillet

07 décembre 2010

NON A LA FERMETURE DU COLLEGE JEAN MONNET !

INTERVIEW DE : Isabelle Jouhanneau, militante SN-FO-LC au Collège Jean Monnet de Vertou.

- L'Ouest Syndicaliste : Tu es enseignante au Collège Jean Monnet de Vertou et militante du SN-FO-LC. Peux-tu nous expliquer pourquoi tant le personnel que la population rejettent la décision de fermeture de cet établissement ?

Isabelle Jouhanneau : Le Conseil Général a décidé, le 5 octobre dernier, la fermeture définitive en 2015 d'un des deux collèges de Vertou : le collège Jean Monnet.

Cela au motif allégué que la réhabilitation du collège, à laquelle le Conseil Général lui-même s'était pourtant engagé il y a deux ans, coûterait trop cher, et de surcroît ne serait plus nécessaire eu égard aux perspectives démographiques locales.

L'argutie démographique ne tient pas : d'une part dans les deux collèges, les classes sont d’ores et déjà aujourd'hui saturées ; et d'autre part Vertou et les communes voisines de La Haye-Fouassière, Saint-Fiacre et Château-Thébaud, sont toujours en expansion : un programme de 300 nouveaux logements vient d'ailleurs d'être annoncé par le maire de Vertou.

Le Conseil général voudrait-il en fait laisser aux parents l’unique issue de l'inscription des enfants dans les établissements privés ?

- O.S.: Pouvez-vous espérer contraindre le Conseil Général à revenir sur sa décision ?

I. Jouhanneau : Oui, par la mobilisation des personnels et de la population. Un comité "pour le maintien de deux collèges publics à Vertou" vient d'être constitué par une cinquantaine de profs, d'instits, d'agents de l'EN et de parents d'élèves de Vertou et des communes proches. D'ores et déjà nous avons reçu plus de 1500 signatures en quelques jours sur la pétition que nous avons lancée; et nous appelons la population à un rassemblement à Vertou le 20 novembre.

Au nom du SN-FO-LC, notre secrétaire départemental, Jean-Paul Charrau, a adressé le 3 novembre dernier un courrier au Président du Conseil Général.

Il l'interpelle sur la violation des engagements pris, et l'avertit que d'ores et déjà l'UD-FO se saisit du problème, car "nous estimons qu’il concerne, au-delà des personnels de l'EN et des familles, l’ensemble des salariés sur ce que nous estimons être la plus élémentaire règle républicaine : le droit à scolariser les enfants dans les établissements publics, et ce dans les meilleures conditions."

Paru dans l'Ouest Syndicaliste 580
___ __ _
Lire aussi : RASSEMBLEMENT CONTRE LA FERMETURE DU COLLEGE JEAN MONNET (6/12/2010)
_ __ ___