InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

30 mars 2011

L'UNION SYNDICALE DE LA METALLURGIE 44 SOUDEE POUR GAGNER

L'Union des Syndicats de la Métallurgie de Loire-Atlantique s'est réunie le 9 mars dernier à la Bourse du travail Fernand PELLOUTIER.
Le rapport introductif fait par le secrétaire de l'USM, Patrice PAMBOUC, a charpenté les discussions de l'assemblée militante, laquelle ne pouvait d'ailleurs que se retrouver unie autour de l'exposé et des conclusions et propositions d'action énoncées.
Extraits des principaux axes du discours du secrétaire de l'USM :
Après avoir rappelé que le 22ème congrès confédéral "avait comme enjeu l’indépendance de notre CGT-FO", et que le rapport d'activité confédéral avait été adopté par les congressistes à la quasi-unanimité (97,27%), Patrice Pambouc souligna :

Concernant les résolutions de congrès, nous nous félicitons de l’évolution de la fédération de la métallurgie qui, à ce congrès, s’est orientée vers un syndicalisme revendicatif indépendant, ce qui l’a amené à voter l’ensemble des résolutions,...

(…) Considérant que notre exigence "40 ans c’est déjà trop", le congrès exige l’abrogation de la loi du 9 novembre 2010.

Le congrès s’inscrit dans une démarche volontariste de reconquête sociale qui passe par le retour du droit à la retraite à 60 ans à taux plein et dans la perspective du retour aux 37,5 ans de cotisations en créant le rapport de force lorsque les conditions seront réunies ».

Concernant la "résolution générale" votée par le congrès confédéral, P. Pambouc observe: « Elle réitère une disposition déjà adoptée par notre précédent congrès, celui de Lille en 2007 : Elle prévoit la prise de participation majoritaire, voire intégrale, du capital des entreprises par des fonds publics lorsque la situation l’exige.
Tout le monde aura bien compris que ce paragraphe notamment concerne STX à Saint Nazaire en demandant sa nationalisation."
Le secrétaire de l'USM se félicite aussi de "l'exigence par le congrès confédéral d'abrogation des lois scélérates dites de représentativité, notamment celle du 20 août 2008"

L'état des revendications et de la pratique contractuelle dans la métallurgie nationale et locale. Des négociations avec l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) ont lieu sur le thème de la formation professionnelle. Les enjeux en sont sérieux. La Fédération des métaux a raison de demander de mettre au coeur de cette négociation, la valorisation et le déroulement de carrière des salariés.
Au niveau départemental, des négociations viennent d'être menées à bien avec la Chambre patronale, "l'UI 44" sur le TEG, le «taux effectif garanti dans la métallurgie».
Après plusieurs réunions, un accord nous est soumis à signature pour le 23 mars 2011.

FO arrache au patronat 2% minimum d'augmentation... quand la CFDT, elle, "revendiquait" (sic) 1,5 % ! Dans le dossier qui vous a été remis, vous pouvez constater que la CFDT, après avoir craché sur la convention collective départementale de la métallurgie durant 25 ans, est prête maintenant à signer des TEG au rabais.
Le niveau demandé par la CFDT pour 2011 était une revalorisation de 1,5 %. Alors que la proposition commune de la CGT-FO, CGC et CFTC, était une revalorisation de 2,2 % à 3 % selon les coefficients.
(Ne parlons pas de la CGT qui demandait entre plus 10 % et 40%).
Toujours dans les documents en votre possession, vous vous apercevrez qu’à notre demande, dans le cadre d’une grille linéaire, la Chambre patronale est prête à s’engager sur 3 ans avec un mini de revalorisation de 2 %.
C'est pourquoi, si vous en êtes d'accord, FO signera l'accord départemental le 23 mars

D'autres négociations vont maintenant s'ouvrir sur la convention collective. A cette fin, je vous propose la mise en place d'un groupe de travail incluant les représentants de nos syndicats de Nantes et Saint-Nazaire, de la Basse-Loire, d'Ancenis, Châteaubriant, et du Pays-de-Retz, où, et c'est la bonne nouvelle par laquelle je conclurai, les conditions sont mûres pour la constitution prochaine d'un syndicat FO des métaux dans ce fief historique de la CFDT .
___ __ _
Patrice PAMBOUC, Secrétaire de l'USM - Tél. : 02.28.44.19.03