InFOrmation syndicale

JEUDI 15 NOVEMBRE DE 10H30 À 12H00 COMMISSION ADMINISTRATIVE EXTRAORDINAIRE - DU MARDI 20 AU JEUDI 22 NOVEMBRE FORMATION "NÉGOCIER" - ...

Fermeture de l'Union Départementale: compte tenu du jeudi 1er novembre férié, les permanents ne seront pas présents le vendredi 2 novembre.

09 septembre 2011

LA NOUVELLE "RÈGLE D'OR" DU "SYNDICALISME RASSEMBLÉ" ?... NON MERCI !

Maillot jaune de la course au corporatisme, le secrétaire général de la CFDT, sitôt connu le projet estival du gouvernement de recourir à de nouvelles mesures d'austérité, n'a pas raté l'occasion de proposer ses services, en suggérant au gouvernement la tenue d'un "sommet social" tripartite gouvernement-syndicats-patronat pour l'élaboration d'un pacte social d'union sacrée, destiné à mieux arrimer la France à l'Europe des vaches maigres. Séduit, Fillon a renoncé à ce projet, devant l'opposition résolue de Force Ouvrière.


Fillon, mais pas le grand méchant mou Thibault, qui à l'occasion de la rencontre de "l'Intersyndicale" CGT-CFDT-FSU-UNSA-SUD du 18 août, a bien voulu jouer les Poulidor plaçant le guidon de la CGT dans le sillage du maillot jaune CFDT. Il en est ressorti un "communiqué commun", d'où l'opposition à la RGPP est bien sûr absente, mais qui se positionne (à 5 reprises) pour la "maîtrise des déficits", la défense de l'euro, et aussi en faveur "d'une véritable concertation sociale avec le gouvernement et le patronat pour examiner les mesures à prendre".

Les "gauchistes" de Sud n'ont pas quitté le peloton des subsidiaires, et ont accepté, ce 18 août, de troquer leur maillot tout de rouge peinturluré pour celui aux couleurs de l'Union Européenne orné des 12 étoiles mariales sur fond bleu euro-corporatiste.

Tous deloristes désormais dans "l'Intersyndicale" !

Survenant 3 jours après le 15 août, date anniversaire du miracle justement marial de l'Assomption, la bienheureuse Bernadette (Ségol), patronne de la Confédération Européenne des Subsidiaires, n'a sans doute pas manqué de voir dans l'acte de foi du 18 août de "l'Intersyndicale"en l'euro et les pactes sociaux, l'amorce, voire la confirmation, d'un miracle syndical français unicitaire.

Mais y'a un cactus dans le miracle, qui met singulièrement le miracle en porte-à-faux : la CGT-Force Ouvrière, elle, se refuse à jouer dans la cour des subsidiaires. Car elle est un syndicat qui reste un syndicat.
___ __ _
Bernard HAZO