InFOrmation syndicale

LUNDI 21 SEPTEMBRE RASSEMBLEMENT RÉGIONAL DES SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ -- LUNDI 28 SEPTEMBRE DE 9H30 À 12H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE ÉLARGIE AUX MILITANTS À LA SALLE DE NANTES-ERDRE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE 2020 STAGE "CSE" -- ...

28 décembre 2011

GREVE DES ADJOINTS DE L'ANIMATION PERI-SCOLAIRE

Nantes Action Périscolaire est une association chargée de l'encadrement éducatif et de l'animation du temps périscolaire des élèves des écoles publiques nantaises. Ses "animateurs" veillent sur les enfants aux heures d'entrée et de sortie des classes, ainsi que, le midi, sur les jeunes usagers des restaurants scolaires.

10 "adjoints d'animation", chacun en charge d'un périmètre scolaire, viennent chaque jour superviser et coordonner la bonne marche des choses dans leur secteur dédié.

"Adjoints d'animation", comme "animateurs" (au nombre de 550) sont confrontés à une même réalité, qu'ils vivent de plus en plus mal : des charges de travail et une mobilité grandissantes, pour des salaires nettement moins grandissants, et même carrément insuffisants.

Aujourd'hui, c'est chez les 10 adjoints d'animation que le ras-le-bol déborde. Lassés du "toujours plus" ("toujours plus" d’accueils et d'accompagnements au quotidien de nouveaux animateurs, de réunions de "concertation", de "polyvalence", etc.) alors qu'aucune compensation salariale n'est au rendez-vous, ils se heurtent de plus à l'indifférence de la direction de l'association.

A plusieurs reprises, le SDEPAT-FO 44 le SDEPAT-Force Ouvrière (
Syndicat départemental de l'Education Permanente, de l'Animation et du Tourisme) a demandé l’ouverture de négociation sur les salaires des adjoints.


En vain. Ils ont donc décidé de passer à l'action : depuis le 6 décembre, un débrayage quotidien de 12 à 14 heures, avec apposition de la banderole du SDEPAT-FO devant le siège de Nantes Action Périscolaire.

A l'heure où nous bouclons ce numéro (lundi 12 décembre), en attente d’un rendez vous fixé au 13 décembre et d'ouverture de négociation, le mouvement continue d'être reconduit, unanimement suivi par la petite dizaine d'adjoints d'animation salariés de l'association.

Des NAO 2012 qui s'annoncent difficiles

Au contentieux entre les 10 adjoints d'animation et leur direction, pourrait bien, dès le début de l'année 2012, s'en ajouter un autre, concernant cette fois la totalité des salariés.

Le SDEPAT-FO déposera sur la table un cahier revendicatif substantiel, légitimé par la dégradation du pouvoir d'achat et des conditions de travail : augmentation de 5% de la valeur du point sur l’année (avec effet au 1er janvier 2012), temps de présence et horaires de travail augmentés pour les animateurs, versement de la prime de 13ème mois en novembre, revalorisation des frais kilométriques, du ticket restaurant, etc.

Attachée à la pratique contractuelle, FO souhaite bien sûr déboucher sur un accord favorable aux salariés ... Encore faudra-t-il, ce qui n'est pas acquis d'avance, que la direction cesse d'être sourde aux revendications.
___ __ _
SDEPAT-FO : ADJOINTS D'ANIMATION EN GREVE