InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

15 février 2012

TOUJOURS MOINS DE CREDIT ACCORDE AU CREDIT PAR LES MENAGES

Seuls 4% des ménages envisagent de souscrire un prêt immobilier en 2012 et 3,6% un ou plusieurs crédits à la consommation «dans les six premiers mois de 2012», a révélé une étude de l’Observatoire des crédits aux ménages publiée le 19 janvier 2012 et réalisée en novembre 2011. Elle confirme la baisse engagée les années précédentes: respectivement 4,8% et 4,1% fin 2010 et 5,6% et 4,4% en 2009. Pour cet organisme émanant de la Fédération bancaire française (FBF), il s’agit d’un «repli important». Témoignant d’une «frilosité rarement observée», selon Le Figaro, qui déplore le fait que les Français apparaissent «moins confiants dans l’avenir». Et pourtant on le saurait à moins après des années de «modération» salariale et d’alarmisme sur la crise de la dette et les annonces de faillite de la France.

«La demande de crédits immobiliers, qui a reculé d’environ 30% depuis 2007, est au plus bas depuis la fin des années 1980», constate l’auteur de ce rapport, le professeur d’économie Michel Mouillart (Paris X-Nanterre). Ce spécialiste de l’immobilier note également benoîtement que «la dégradation rapide de l’économie et de ses perspectives» a «affecté les ménages qui recourent aux crédits: l’appréciation qu’ils portent sur leur situation financière s’est de nouveau dégradée et ils sont moins à l’aise avec leur budget que par le passé». Un scoop! Quoi qu’il en soit, effet ou non des mises en garde des associations de consommateurs, les intentions de recours aux crédits à la consommation ont poursuivi leur baisse pour la quatrième année consécutive, passant de 5,1% en 2007 à 3,6%. De plus, les ménages estiment que le «poids de leurs charges de remboursement s’est alourdi». Et c’était avant l’allégement récemment annoncé de leur porte-monnaie par les hausses de TVA.
___ __ _
Article paru dans FO Hebdo n°3017
Abonnement à FO Hebdo : http://www.force-ouvriere.fr/page_principal/publica/pdf/abonet.pdf