InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

18 septembre 2012

CITÉ SANITAIRE: FO RENCONTRE DIRECTION ET ARS


Depuis le début du déménagement, FO suit de très près cette période délicate et toute particulière. Tous les jours, nos militants circulent dans les services, restent très attentifs à leur installation, prennent en note et font remonter toutes les remarques de nos syndiqués et des hospitaliers en général.

SUR TOUS LES FRONTS POUR SATISFAIRE LES REVENDICATIONS !

Aussi, FORCE OUVRIERE a rencontré il y a quelques jours la direction pour faire un premier bilan sur cette phase de déménagement et à soulever auprès d elle tous les dysfonctionnements techniques (tortues, pneumatiques, informatique, téléphone, qualité de l eau...) mais aussi a particulièrement pointé du doigt, l épuisement physique de plus en plus grandissant des personnels depuis leur entrée dans la cité sanitaire.
Déjà plusieurs revendications ont été entendues par la direction, d’ autres sont en cours de négociation.

Ainsi,
Sur le bloc, plusieurs dysfonctionnements d organisation, d hygiène, de compétences, d effectifs ont été notifiées par FO.
Entendue par la direction sur les risques encourus, le bloc sauf les salles d urgence, a été fermé pendant plusieurs jours afin de remédier aux différents problèmes. Nous continuons bien sûr à être particulièrement vigilants sur ce dossier extrêmement sensible et pointu afin de garantir la sécurité des agents mais aussi des patients.
Sur les secrétariats médico administratifs : alertés par des problèmes de polyvalence, d informatique, de congés, de conditions de travail, d affectation, de locaux, FORCE OUVRIERE a obtenu auprès de la direction une rencontre dans les prochains jours pour discuter de ses différents points avec une délégation des personnels et obtenir des solutions concrètes à ces problèmes. Nous avons obtenu un accord sur des mises en stage d’ adjoints administratifs d’ici quelques semaines.
Sur la cuisine, notre organisation suit de très près ce dossier via le CHSCT et la direction des services logistiques depuis son déménagement sur la cite sanitaire  sur différentes difficultés (matériel, conditions et organisation du travail, planning...).
Sur l'accueil des urgences pédiatriques, notre intervention a permis de modifier le secrétariat afin qu’ il soit plus fonctionnel et moins bruyant.

D'autres secteurs ont fait appel à Force Ouvrière tels que l équipe centrale de ménage, les consultations externes, les services techniques, les magasins, la manutention, le brancardage, la stérilisation..etc, sur différents sujets tant techniques qu’ organisationnels. Certains points ont été réglés ou sont sur le point de l être, pour d autres nous allons dans les prochains jours demander une rencontre auprès des directions respectives.
Concernant les services de soins, nous exigeons que très vite un premier bilan puisse être réalisé, que les arrêts de travail soient remplacés par des agents qualifiés et qu’ un renfort supplémentaire soit même apporté afin d éviter des arrêts en "cascade".

Nous demandons un suivi particulier pour les services en grande difficulté afin de revoir et leur organisation et leurs effectifs.

Notre syndicat est soutenu dans ses démarches par la Fédération Nationale FO Santé et par son Union Départementale de Loire Atlantique.
Ses deux secrétaires généraux, Didier Bernus et Patrick Hébert, bien conscients de la complexité de cette restructuration, de l urgence de la situation, du besoin de crédits supplémentaires, ont rencontré avec notre syndicat , l’ARS à Nantes, jeudi 13 septembre, au sujet du financement de la cité sanitaire et du contrat de retour à l équilibre. Tous ces points ont fait l’objet d’intenses discussions.

Force Ouvrière demande un assouplissement du CREF (Contrat de Retour à l’Equilibre Financier) qui assèche les finances de l’hôpital et rend impossible des remplacements des personnels à la hauteur des besoins.
Les agents hospitaliers nazairiens ne sont nullement responsables du choix atypique du mode de financement de la cité sanitaire (bail à un opérateur privé avec paiement d’un loyer). Nous , FO, avions combattu ce choix en 2006 ! Nous avions raison.

Aujourd'hui, tout le monde s accorde à dire que c est une "gabegie financière". Le gouvernement par son Ministre Marisol Touraine, a annoncé à notre Fédération en juillet dernier, l arrêt pur et simple des PPP (partenariats public privé) hospitaliers. Mais nous, hospitaliers nazairiens, nous l avons !!

L'ARS nous répond que "nous sommes condamnés à réussir ! ". Alors qu elle nous donne les moyens !!

FO demande donc que l Etat et l ARS prennent leurs responsabilités en nous attribuant une aide financière exceptionnelle afin que les agents ne subissent pas les conséquences désastreuses en terme de charge, de conditions de travail et de qualité des soins.
Nous demandons également que les efforts fournis par les personnels pendant cette phase de déménagement soient reconnus par la Direction.

Les belles paroles ne suffisent pas ! FO a fait plusieurs propositions auprès de la direction (augmentation de la note, jours supplémentaires de congés, ouverture du dossier sur les stagiairisations de contractuels,…). La Direction est favorable à accepter nos propositions.

Nous restons bien sûr vigilants sur tous ces dossiers et sur la dernière phase du déménagement et sommes prêts avec les personnels à créer le rapport de force nécessaire, si besoin est, pour aboutir sur les différentes revendications.

FO va plus loin !

Bien sûr, la défense de l hôpital public garantissant des soins de qualité n est pas que l affaire des hospitaliers nazairiens. Elle est l affaire de TOUS !

Aujourd'hui, deux grosses structures sur le bassin nazairien sont en grandes difficultés : STX pour ses emplois, la Cite Sanitaire pour garantir des soins de qualité.

C est la raison pour laquelle, afin que le bassin nazairien reste un bassin industriel doté d un hôpital public, le syndicat FO de l hôpital de St. Nazaire affirme que l État doit prendre ses responsabilités !

Nous restons bien entendu, à l écoute des salariés de la mutualité pour défendre leurs droits, leurs conditions et charge de travail.

___ __ _
Dans les prochains jours, notre syndicat rencontrera différents députés de la région nazairienne sur ses deux revendications principales : la dénonciation du Bail & l'octroi d’une aide financière immédiate.
___ __ _
Contactez Force Ouvrière, Première organisation syndicale sur l'hôpital
Rachèle : fo@ch-saintnazaire.fr