InFOrmation syndicale

RASSEMBLEMENT DÉPARTEMENTAL GRÈVE DES FINANCES PUBLIQUE QUAI DE VERSAILLES LUNDI 16 SEPTEMBRE À 14H - MANIFESTATION À PARIS POUR LA DÉFENSE DES RETRAITES SAMEDI 21 SEPTEMBRE - STAGE CHSCT-SSCT À NANTES DU LUNDI 23 AU VENDREDI 27 SEPTEMBRE - COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE FO44 VENDREDI 27 SEPTEMBRE À 9H30 - STAGE PAP-CSE À NANTES DU JEUDI 3 AU VENDREDI 4 OCTOBRE - STAGE CE-CSE À NANTES DU LUNDI 14 AU VENDREDI 18 OCTOBRE - ...

08 février 2013

NATIONALISATION DE SITES INDUSTRIELS


Une revendication portée par l' intersyndiale CGT - CFDT - FO à Florange ...
... et par FO au chantier naval lors de la visite du Premier ministre


Le 23 janvier dernier, les métallos de Florange manifestaient à Paris. On lira ci-dessous un extrait de la déclaration intersyndicale CFDT-CGT-FO de l'aciérie qui a été remise au conseiller social de François Hollande par la délégation reçue à l'Elysée :

" Le 24 février 2012 en pleine campagne présidentielle, le candidat François Hollande effectuait une visite surprise à Florange et déclarait (...) : "Quand une grande firme ne veut plus d'une unité de production et ne veut pas non plus la céder", il faut qu'elle en ait "l'obligation pour que les repreneurs viennent et puissent donner de l'activité supplémentaire".

(...) Aujourd'hui les salariés et leurs familles attendent la nationalisation du site de Florange afin de pouvoir maintenir leurs emplois.

Après 18 mois de lutte nous attendons que Monsieur le Président tienne sa promesse et qu'il nationalise le site afin de permettre à un repreneur d'investir. (...) "


Le Premier ministre a effectué une visite au chantier naval le 21 janvier dernier, et a reçu à cette occasion les représentants des organisations syndicales implantées sur le site nazairien de STX.

Au nom de notre organisation syndicale, notre camarade Nathalie Durand-Prinborgne, secrétaire de la section FO-STX, s'est félicitée de la commande récente par Royal Caribbean d'un, voire deux paquebots géants, ce qui garantit du travail jusqu'en 2016, voire 2018.

Elle n'a pas manqué de souligner le rôle déterminant de l'Etat-actionnaire dans l'obtention de la commande, face à l'inertie l'actionnaire STX coréen. Elle a déclaré en conséquence à J. M. Ayrault que, pour FO, la suite logique de cette commande devait être la nationalisation du site naval nazairien, seule garantie pérenne de son développement.