InFOrmation syndicale

DU 17 AU 21 JUIN SESSION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - DU 17 AU 21 JUIN SESSION "PAP/CSE" - LUNDI 1er JUILLET À PARTIR DE 9H30 JUILLET COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU 3 AU 4 JUILLET SESSION "TRÉSORIERS DE SYNDICATS" - ...

19 juin 2013

DÉCLARATION DES UNIONS DÉPARTEMENTALES DE RETRAITÉS FO, CGT, CFTC, FSU, SOLIDAIRES ET FGR-FP

Les organisations syndicales de retraités FO, CGT, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP (ndlr : Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique) de Loire-Atlantique se sont réunies le 14 mai 2013 à Nantes pour rappeler leurs revendications à la veille des annonces gouvernementales concernant les retraites et appeler les retraités à rester mobilisés aux côtés des salariés, futurs retraités, pour défendre leurs droits.


En premier lieu les organisations de retraités rejettent catégoriquement les affirmations selon lesquelles les retraités seraient des nantis comme le laisse entendre le dernier rapport de la Cour des Comptes. Cette affirmation est démentie par les chiffres :

- La pension mensuelle moyenne, tous régimes confondus, est de 1216 euros par mois ; et la retraite médiane se situe autour de 1100 euros par mois, ce qui veut dire que 50% des retraités perçoivent moins et 50% plus.

- Le montant moyen des retraites servies par la CARSAT des Pays-de-la-Loire (Caisse de retraite et de santé au travail) qui sert les retraites du Régime général des salariés du privé était en 2011 de 626,43 euros par mois, soit 752,92 pour les hommes et 552,34 pour les femmes.

- Les CCAS (centres communaux d’action sociale) tirent la sonnette d’alarme : plus de 60% d’entre eux voient augmenter les demandes d’aides aux personnes âgées.

- Plus de 10 % des retraités ont recours aux organisations caritatives pour se nourrir.

- 11,8% des personnes retraitées en Loire-Atlantique avaient des revenus inférieurs au seuil de pauvreté en 2010, la situation ayant empiré depuis.

- 40% des retraités du régime général perçoivent le minimum contributif.

Aussi les organisations syndicales de retraités CGT, CGT-FO, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP de Loire-Atlantique, s’opposeront énergiquement :

- à toute nouvelle dégradation du niveau de vie des retraités,

- à toute augmentation du taux de la CSG,

- à la suppression de l’abattement fiscal de 10 %,

- au décrochage de la revalorisation des retraites et pensions par rapport à l’inflation.

Les organisations syndicales de retraités de Loire-Atlantique rappellent que la retraite est un revenu de remplacement et que le niveau des retraites correspond à des cotisations prélevées sur le salaire tout au long de la vie au travail. Les retraités ont grandement participé et participent toujours à la richesse économique du pays. La retraite est un droit.

Les retraites et pensions ont déjà été largement mises à mal par les contre-réformes de 1993, 1996, 2003, 2008 et 2010.

Les organisations syndicales de retraités CGT, CGT-FO, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP de Loire-Atlantique refusent catégoriquement :

- tout nouvel allongement de la durée de cotisations qui inévitablement reculerait encore l’âge de départ en retraite pour bon nombre de salariés,

- tout régime unique par points ou par comptes notionnels,

- tout transfert de financement sur l’impôt, la TVA ou la CSG : ce qui reviendrait à un transfert massif au profit des entreprises et au détriment des salariés actifs et retraités.

Elles exigent le maintien de la retraite par répartition, du Code des pensions civiles et militaires et des régimes spéciaux.

Elles s’élèvent contre toute tentative d’aligner les différents régimes sur un régime soi-disant universel et exigent donc le maintien de tous les régimes.

Elles rappellent que le régime par répartition est un système de solidarité dans lequel certaines périodes durant lesquelles les assurés n’ont pu cotiser sont validées. Les organisations syndicales s’élèvent contre toute tentative de remettre en cause ce système.

A l’annonce de la préparation d’un projet de loi sur la perte d’autonomie, les organisations syndicales de retraités CGT, CGT-FO, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP de Loire-Atlantique, exigent l’abrogation de la taxe de 0,3% appliquée depuis le 1 er avril 2013 sur les pensions et retraites soumises à la CSG et combattront tout projet qui induirait une hausse de la CSG, un droit de reprise sur succession ou un financement partiel avec le recours à un système d’assurance privée obligatoire. Les organisations syndicales de retraités se prononcent pour que la perte d’autonomie soit prise en charge par la Sécurité Sociale sur la base des principes de 1945.

Face à la dégradation du pouvoir d’achat des retraités due entre autres au gel du barème de l’impôt sur le revenu, à la suppression de la 1/2 part fiscale pour les veuves et les veufs, à l’augmentation de la TVA prévue au 1.1.2014, à des frais de santé toujours plus élevés en raison des désengagements successifs imposés à l’Assurance Maladie amenant de nombreux retraités à renoncer à des soins, les organisations syndicales de retraités CGT, CGT-FO, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP de Loire Atlantique refuseront toute mesure qui aggraverait encore la situation des retraités.

Les organisations syndicales de retraités CGT, CGT-FO, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP de Loire-Atlantique appellent l’ensemble des retraités à rester mobilisés aux côtés des actifs pour défendre leurs droits et le pouvoir d’achat des pensions et retraites.