InFOrmation syndicale

MARDI 9 OCTOBRE JOURNÉE DE MOBILISATION INTERSYNDICALE CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DES CONQUÊTES SOCIALES...

Le 4 pages "Spécial Retraites" est disponible, à partir du lundi 17 septembre, à l'UD-FO44.

05 novembre 2013

CHIFFRES DU CHÔMAGE : APRÈS LE "BUG", LA HAUSSE CONTINUE

Selon les derniers chiffres publiés par Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégorie A), en France métropolitaine augmente de 1,9 % sur un mois soit 60 000 demandeurs d’emploi en plus.
Le nombre total de personnes inscrites à Pôle emploi s’élève désormais à plus de 5,4 millions de personnes (+1,4 % sur un mois).

L’amélioration du mois dernier était, comme le craignait Force Ouvrière, « en trompe d’œil » et l’aggravation continue de la situation de l’emploi est malheureusement confirmée. L’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi va même au-delà du « rattrapage » des demandeurs d’emplois radiés le mois dernier pour défaut d’actualisation en raison de l’absence de relance par l’opérateur.

Si les jeunes sont particulièrement impactés par la hausse ce mois-ci (peut-être parce qu’ils utilisent le plus les nouvelles technologies et qu’ils avaient été radiés le mois dernier), il n’en demeure pas moins que le chômage de longue durée et de très longue durée s’aggrave toujours et encore (1,96 % pour les durée de chômage comprise entre 2 et 30 ans et plus 1% pour les 3 ans ou plus).

Comment expliquer par ailleurs l’augmentation de plus de 10 % des entrées pour fin de CDD et de 9,9 % des entrées pour licenciements économiques, autrement que par une aggravation de la situation économique et du marché de l’emploi.

Pour ces raisons, FORCE OUVRIERE continue de revendiquer l’abandon des mesures d’austérité et de rigueur budgétaire ainsi que l’abandon de la réforme des retraites avec l’allongement  de la durée de cotisation qui s’inscrit dans cette logique.

FO revendique toujours l’instauration d’une autre politique économique et sociale, au niveau national et européen, pour retrouver de la croissance et soutenir l’emploi, pour un vrai travail avec un vrai salaire.
___ __ _
Stéphane LARDY, Secrétaire Confédéral