InFOrmation syndicale

COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE LUNDI 4 NOVEMBRE À 9H30 - BUREAU DE L'UD-FO44 MARDI 12 NOVEMBRE À 10H0 - 5 DÉCEMBRE &+ GRÈVE CONTRE LE PROJET DE LOI SUR LES RETRAITES - ...

19 juin 2014

STX France est à vendre : Nationalisation !


Communiqué de la section FO-STX - Saint-Nazaire, le 12 juin 2014

Compte tenu de sa situation financière (plus de 8 milliards de dette), le groupe coréen STX appartient désormais, depuis plusieurs semaines, aux banques coréennes, dont la KDB (banque d’état coréenne), qui détiennent 95% de STX Offshore and Shipbuilding dont le site de Saint- Nazaire dépend.
Depuis la vente, début 2013, de la branche Offshore STX OSV (qui était la meilleure branche aux plans industriel et économique des filiales de STX Europe) à Fincantieri (détenu à 100% par l’Etat italien), nous savions que la vente du site de Saint-Nazaire était une éventualité. Celle-ci vient de se confirmer.

En effet, au cours du comité d’entreprise du jeudi 22 mai 2014, le Directeur général de STX- France a annoncé aux représentants syndicaux qu’une plaquette de promotion de STX Europe circulait dans les chantiers navals concurrents, annonçant officiellement la vente du chantier naval de Saint-Nazaire.
Depuis son arrivée en 2008 en tant qu’actionnaire majoritaire (66%), le groupe coréen STX n’a pas impulsé de politique industrielle et n’a été d’aucun soutien pour aider son site de Saint-Nazaire à prendre des commandes, ce qui a été lourd de conséquences pour les salariés du Chantier et ceux des entreprises sous-traitantes.
En relation directe avec nos actions syndicales constantes en défense de notre site et de tous les emplois qu’il génère, l’Etat français, actionnaire minoritaire (33%), a tenu le rôle d’un actionnaire majoritaire en aidant à l’obtention de toutes les commandes de navires depuis le début de la crise en 2008.
Par ailleurs, FO rappelle que le site de Saint-Nazaire est stratégique et nécessaire pour la nation dans le cadre de la construction de nouveaux bâtiments pour la Marine Nationale ou du renouvellement de sa flotte.

Pour toutes ces raisons, la section syndicale FO de STX-France considère que :
- pour impulser une réelle politique industrielle,
- pour garantir l’avenir à long terme du chantier naval de Saint-Nazaire,
- pour défendre tous les emplois, la solution la plus raisonnable est d’imposer la NATIONALISATION du dernier grand chantier, y compris, s’il le faut, par la mobilisation de tous !