InFOrmation syndicale

COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE LUNDI 4 NOVEMBRE À 9H30 - BUREAU DE L'UD-FO44 MARDI 12 NOVEMBRE À 10H0 - 5 DÉCEMBRE &+ GRÈVE CONTRE LE PROJET DE LOI SUR LES RETRAITES - ...

17 mai 2019

Non à l'éclatement des établissements de Mindin accueillant enfants et adultes handicapés [PÉTITION]

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE EPMS Le Littoral (Etablissement de Mindin à St Brévin) a besoin de votre aide pour sa pétition “Non à l'éclatement des établissements de Mindin accueillant enfants et adultes handicapés”. 
La pétition et le lien en ligne, s’opposant à l’éclatement des établissements de Mindin en dehors de la commune de St Brévin: http://chng.it/hNMXpPVmxq


« Le 7 mars 2019 l'ARS des Pays de Loire et le Conseil Départemental de Loire-Atlantique, ont annoncé la délocalisation totale sur une période de 4 à 6 ans, des établissements de Mindin accueillant des enfants et adultes lourdement handicapés.
Cette annonce brutale et sans concertation préalable, fait suite à la publication du PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux) de février 2019, alors que celui-ci démontre que de nombreux bâtiments sont en zone à risque faible ou modéré. Le syndicat Force Ouvrière est parfaitement conscient des enjeux en termes de sécurité et d’hébergement, puisqu'il dénonce les bâtiments vétustes et inadaptés depuis des années. Jusqu'à présent, la seule réponse des tarificateurs fut l'inertie.
A présent, l'argent n'est plus un problème, on nous promet même des dizaines voire des centaines de millions d'euros d'investissements dans de nouveaux bâtiments. Alors que nous subissons des contraintes financières depuis longtemps, quelle volonté peut se cacher derrière autant d'argent public dépensé ? Nous ne sommes pas dupes car il s'agit bien du démantèlement des établissements de Mindin dont nous parlons. L'objectif étant une externalisation programmée sur deux territoires identifiés dans le département. Le premier partant de la région Nazairienne jusqu'à Pornic, le second concernant la région Nantaise.
Ce projet est l'aboutissement de plusieurs années de restrictions budgétaires, ayant vu se déliter la qualité de prise en charge offerte. Demain les bâtiments seront neufs, mais les prestations revues à la baisse. Les résidents n'auront plus accès à des infrastructures communes telles que la cafétéria, le bassin aquatique, les ateliers, la chapelle...Comment peut-on nous parler d'inclusion, alors que les moyens humains manquent déjà, et que la population que nous accueillons n'est pas en capacité de se fondre dans ce schéma ? Le seul principe qui doit guider les actions de l’ARS et du Département en dehors de toute considération financière, est la prise en charge des personnes handicapées dans un service public de qualité.
C'est pourquoi nous réclamons des moyens humains suffisants pour assurer l'encadrement des résidents, des structures adaptées et pensées avec les professionnels, mais aussi et surtout un lieu de vie commun sur St Brévin les Pins. Des terrains sont disponibles, les élus (maire et député) se sont déjà positionnés en ce sens, et souhaitent conserver ce lien historique entre nos établissements et les habitants. Rien ne s'oppose donc à une reconstruction sur la commune, si ce n'est la volonté dogmatique des tarificateurs.
Merci d'avance de votre soutien dans notre combat, pour préserver la prise en charge des personnes handicapées enfants et adultes accueillies dans nos établissements. »

FORCE OUVRIERE EPMS LE LITTORAL
Tél. : 02.51.74.75.11 - fo@epms-le-littoral.org