InFOrmation syndicale

8 MARS À 9h15 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- 8 MARS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE AUDACE -- 15 MARS DE 14 À 18H RASSEMBLEMENT À MINDIN -- 22 AU 26 MARS STAGE RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CSE -- 8 AVRIL Xème CONGRÈS DE L'UNION DÉPARTEMENTALE DES RETRAITÉS -- 22 MARS AU 4 AVRIL ÉLECTION TPE --...

25 janvier 2021

Grève intersyndicale de l'Éducation Nationale mardi 26 janvier 2021

FO-CGT-FSU-SUD-SNALC-SNCL- Collectif des AED)  à Nantes et St-Nazaire

ASSEZ DE MESURES CONTRE L'ÉCOLE PUBLIQUE ET LES PERSONNELS ! 

GRÈVE MARDI 26 JANVIER !

Il faut montrer en ces temps de liberté surveillée et de loi de "sécurité globale" que nous, fonctionnaires de l'enseignement public, voulons défendre le service public d'éducation, du premier degré à l'université, contre les velléités de ce gouvernement et de ces prédécesseurs de détruire les postes de la fonction publique, de nous remplacer par des contractuels sous payés. Défendre également tou.te.s les AES-H et AED , ces contractuels à durée déterminée, afin qu'ils soient mieux rétribués et puissent être titularisés !

Depuis la RGPP de Sarko jusqu'à la Transformation de la Fonction Publique de Macron, en passant par la MAP de Hollande, les budgets se réduisent, les recrutements des professeurs diminuent et le jeu de chaises musicales qui consiste à prendre au second degré pour donner au premier (qui coûte d'ailleurs moins cher en salaires) de notre cher Blanquer ne dupe personne !


Vingt ans de pertes de salaire entre gel du point d'indice, salaires qui n'évoluent pas et PPCR qui ralentit la carrière, ça suffit ! Les PE de France sont parmi les plus mal payés d'Europe et de l'OCDE ! 

Sur 37 pays, nous étions classés 28ème en 2019 et en-dessous de la moyenne européenne...

Nous voulons un rattrapage de l'ordre de 20% de ces vingt ans de sacrifices au nom de la réduction de la dette ! Nous avons assez donné !

Le Grenelle de Blanquer présenté comme une revalorisation sans précédent (sic !) est un affront: il ne concerne qu'un tiers des PE en début de carrière et ne leur propose qu'une aumône de quelques dizaines d'euros !

Ses projets, menaces sur les REP-REP+ remplacés par des contrats d'objectifs, projet de (contre-) réforme de la "fonction de direction" sont autant de projets néfastes destinés à nous "tenir en laisse" et à empêcher toute liberté pédagogique. 

Autoritarisme, répression, coercition ont remplacé Liberté-Egalité Fraternité dans notre pays et dans l'éducation nationale ! Ne nous laissons pas faire !


- Syndicat national unifié des directeurs, instituteurs, professeurs des écoles, PsyEN & AESH du 1er degré -