InFOrmation syndicale

9 AU 13 SEPTEMBRE STAGE "SANTÉ, SÉCURITÉ ET CONDITIONS DE TRAVAIL" --- 30 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- 1er OCTOBRE COMMISSION ÉLARGIE À LA SALLE ESTUAIRE DE COUËRON ---- 29 AU 31 OCTOBRE STAGE "CONNAÎTRE DES DROITS" --- 4 AU 8 NOVEMBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET COMMUNICATION DU SYNDICAT" --- 16 AU 20 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- ...

09 mars 2023

La section FO Zinq Nantes réclame des augmentations de salaire

 Métaux de Nantes et région

L'entreprise Zinq Nantes située à Carquefou (ex Société Nantaise de Galvanisation depuis son rachat par le groupe Zinq Europe le 4 octobre 2022), est un prestataire de traitement et finition de surfaces métalliques.
Les deux organisations syndicales FO et CGT, représentatives au sein de l'entreprise, ont appelé les salariés à faire grève le 19 janvier, à l'issue de la première réunion de NAO dont les propositions de la direction étaient bien en dessous de leurs attentes.

  • 4 % d'augmentation générale,
  • 1 % d'augmentation individuelle, la révision des coefficients 
  • Augmentation du budget OS de 1.09 % à 1.57 % de la masse salariale
  • Mise en place d'une prime trimestrielle d'assiduité de 100€ (conditionnée à ce que le taux d'absentéisme ne dépasse pas 8 % sur l'année 2023 ; si le taux dépasse, cette prime ne sera pas reconduite en 2024) avec les conditions suivantes : 100 € si absence = à 1 jour / 50 € si absence = ou < à 3 jours, /  25 € si absence = à 5 jours La direction ajoute 50 € si le salarié n'a pas d'accident pendant la période de référence.

Dans un contexte de mécontentement général envers la direction, les salariés ont décidé de faire grève.
La direction, avec l'avis de la direction générale du groupe Zinq france, a décidé de ne pas céder aux revendications des grévistes qui demandaient une augmentation générale de 6 %.
100 % des salariés de la production de galvanisation et de peinture étaient à l'arrêt, avec les bureaux réception et commerciaux, ce qui représente 95% de grévistes. Ceci ne s'est jamais produit depuis des décennies dans l'entreprise.

La reprise du travail a eu lieu le 25 janvier, la direction restant sur sa position « pas de reprise de travail, pas de négociation ».

Le 2 février lors de la dernière réunion de NAO la direction n'est pas revenue sur ses positions, ce qui a abouti à un procès-verbal de désaccord avec les propositions ci-dessus.

FO a tout de même obtenu que la direction générale du groupe se déplace sur le site de Nantes les 8 et 9 février et accepte de rencontrer les organisations syndicales.

Au-delà des revendications salariales, les salariés ont exprimé à travers cette mobilisation, un mécontentement total envers la direction du site de Nantes.


Luc Guillard, Délégué syndical FO Zinq Nantes