InFOrmation syndicale

11 MARS À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 11 MARS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'AFOC --- 11 AU 15 MARS STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- 15 AU 19 AVRIL STAGE "COMITÉ SOCIAL ET ÉCONOMIQUE" --- 22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- ...

08 décembre 2023

La paix est une urgence de tous les instants

 Appel intersyndical pour le cessez-le feu immédiat et permanent

Nous savons que ce sont les travailleurs, leurs familles, leurs droits et leurs organisations syndicales qui sont les premières victimes des guerres, quelles que soient leurs nationalités.

"On croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels", écrivait l'écrivain Anatole France au sortir de la Première Guerre mondiale.

La barbarie et le déluge de feu qui s'abat sur le peuple palestinien doivent cesser. Tandis que les bombes tuent sur la bande de Gaza, le gouvernement israélien, ouvertement raciste, encourage et arme la colonisation de la Cisjordanie - territoire occupé depuis 1967. Près d'1,9 millions de personnes ont été déplacées.

Les cris d'alarme montent de partout : l'Organisation internationale du travail (OIT), l'ONU, l'UNICEF... Certains représentants de ses institutions n'hésitent pas à parler de « nettoyage ethnique », de « guerre contre les enfants ».

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère que la situation à Gaza est « proche de l'heure la plus sombre de l'humanité ». Les avocats ayant saisi la Cour pénale internationale parlent quant à eux de « génocide ».

Une plateforme de 30 syndicats de travailleurs palestiniens appelle à l'aide.

Nous ne pouvons être indifférents à tout cela.
 
Le mouvement syndical international ne l'est pas en tout cas, notamment aux Etats-Unis où les résolutions de cessez-le-feu parmi les syndicats locaux et nationaux se multiplient pour le cessez-le-feu, contre le soutien inconditionnel de l'administration Biden au gouvernement Netanyahu. Business is business.

C'est notamment l'UAW qui, par une grève victorieuse, vient de faire céder le patronat américain de l'automobile en obtenant des hausses de salaire historiques et déclare se joindre « à l'appel à un cessez-le-feu en Israël et en Palestine ».

Fidèle à la tradition internationaliste de la Cgt-Force Ouvrière, l'Union départementale de Loire-Atlantique est partie prenante d'un nouvel appel intersyndical pour le cessez-le-feu immédiat et permanent (voir en pj).

Aujourd'hui, c'est eux. Demain, ça peut être nous ou nos enfants. Soyons nombreux dans ces rassemblements :

Vendredi 8 décembre

  • Châteaubriant – 18h00 – Marché couvert

Samedi 9 décembre

  • Blain – 10h30 – Marché
  • Nantes – 15h00 – Préfecture
  • Saint-Nazaire – 16h00 – Pl. des Droits de l’Homme (Mandela)


Mardi 12 décembre

  • Pornic – 18h00 – Pont du 8 mai


Pour la paix, le pain, la liberté. Halte à la guerre, maudite soit-elle !

***