InFOrmation syndicale

17 JUIN À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UD --- 17 JUIN RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » ANNULÉE --- 1er OCTOBRE COMMISSION ÉLARGIE À LA SALLE ESTUAIRE DE COUËRON ---- 9 AU 13 SEPTEMBRE STAGE "SANTÉ, SÉCURITÉ ET CONDITIONS DE TRAVAIL" --- 30 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- 29 AU 31 OCTOBRE STAGE "CONNAÎTRE DES DROITS" --- 4 AU 8 NOVEMBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET COMMUNICATION DU SYNDICAT" --- 16 AU 20 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- ...

03 juin 2024

Non à la fermeture des domiciles collectifs de La Haye-Fouassière et de Haute-Goulaine

 Retraités - Communiqué intersyndical

L’intersyndicale des organisations de retraités de Loire-Atlantique – CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR – s’insurge contre la fermeture de 2 domiciles collectifs, l’un à La Haie-Fouassière, l’autre à Haute Goulaine, sous prétexte de déficits de ces deux entités qui relèvent de l’hôpital Sèvre et Loire de Vertou.

L’intersyndicale rappelle qu’elle s’est mobilisée en 2022 contre la fermeture de 75 domiciles collectifs gérés par VYV3 dans la Métropole nantaise, et souligne que, deux ans plus tard, la plupart de ces logements sont toujours vides !


L’intersyndicale s’adresse solennellement à l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’une part, au Conseil départemental d’autre part pour que des mesures immédiates soient prises pour maintenir ces structures et éviter de contraindre les 38 résidents à changer encore une fois, c’est-à-dire une fois de trop, de domicile.

L’originalité de ces structures tient à leur taille humaine (autour de 16 logements avec du personnel sur place) et leur insertion dans la vie sociale de la commune près des services et des commerces. Un des objectifs du Domicile collectif, éligibles à l'aide sociale, est de permettre au résident de conserver ses points d’ancrage affectifs et relationnels. Il lui offre un mode de vie le plus proche possible de ce qu’il connaissait auparavant à son domicile en conservant au maximum ses capacités physiques, mentales et affectives.

Le Département qui a un rôle majeur dans l’hébergement des personnes âgées et qui a fait du respect du choix de vie de la personne âgée en matière d’habitat un axe essentiel de son intervention peut et doit empêcher ces fermetures.

L’intersyndicale des retraité·es CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR et LSR s’inquiète d’autant plus qu’elle sait qu’on développe dans le département un habitat inclusif dont la caractéristique est de n’avoir pas de personnel et d’en faire reposer la gestion sur les résidents eux-mêmes et évidemment sur leurs proches, ce que nous contestons.

L’intersyndicale des retraité·es demande à être reçue en urgence par les représentants de l’Etat (ARS, Préfet) et du Département pour que le maintien de ces deux Domiciles collectifs soit garanti. Avec les familles des résidents, elle mettra tout en oeuvre pour y parvenir. 

____ __ _