InFOrmation syndicale

17 JUIN À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UD --- 17 JUIN RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » ANNULÉE --- 1er OCTOBRE COMMISSION ÉLARGIE À LA SALLE ESTUAIRE DE COUËRON ---- 9 AU 13 SEPTEMBRE STAGE "SANTÉ, SÉCURITÉ ET CONDITIONS DE TRAVAIL" --- 30 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- 29 AU 31 OCTOBRE STAGE "CONNAÎTRE DES DROITS" --- 4 AU 8 NOVEMBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET COMMUNICATION DU SYNDICAT" --- 16 AU 20 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- ...

04 juin 2024

Territoriaux : Grève au sein de la Carène

 FO Territoriaux Saint-Nazaire et région - Grève des agents

Le syndicat Force Ouvrière des territoriaux de la région nazairienne souhaite vous informer sur le mouvement de grève des agents territoriaux de la collecte des déchets.

Contrairement à ce qui a été publié dans la presse locale, l’administration de la mairie de Saint-Nazaire et de la CARENE vous a annoncé une grève à partir du 04 avril 2024 par des agents de collecte. En réalité il n’y a pas eu de mouvement de grève à cette date. 

Pour votre information, il y a un règlement de collecte concernant le ramassage des déchets. Les bacs présentés par les riverains ne doivent pas être ramassés si ceux-ci débordent. Idem si des usagers déposent des sacs à côté des bacs, les sacs ne doivent pas être ramassés. Le 04 avril, les agents de collecte ont décidé tout simplement d’appliquer ces règles pour l’ensemble des tournées et non pas d’exempter certains secteurs de ces règles. Tous les riverains qui ont respecté les règles, ont pu constater que leur bac a été collecté.


Alors, pourquoi les agents ont été en grève à partir du 05 avril? Tout simplement parce que les quarts du soir seront supprimés à partir de novembre 2024. 

L’incidence majeure est financière avec une perte de salaire de 970 € par an en moyenne (calculée sur 10 mois pour une année). Qui accepterait de perdre du salaire sans en avoir le choix ?  

Le 2ème problème rencontré est l’horaire du quart d’après-midi qui se terminerait à 21h00. Les agents qui ont une organisation familiale rodée depuis de nombreuses années devront en réadapter une autre alors qu’ils n’ont pas le choix de ne plus travailler la nuit. Sans compter les enfants en bas âges, pour lesquels il faudra trouver un moyen de garde dont nous savons qu’il est très difficile à trouver et que celui-ci a un coût non négligeable dans un budget familial (en ayant subi une perte 970 € de salaire par an pour rappel). De plus, finir à 21h00 n’est pas cohérent sur le fait qu’il n’y aurait plus besoin de travailler le soir…


Dernier point très important, un mail sur ces revendications a été envoyé à l’administration le 14 février 2024 puis une relance faite le 13 mars. Aucune réponse, silence radio le plus total ! 

Le 27 mars, nous avons donc décidé de déposer un préavis de grève pour pouvoir obtenir des réponses avant que ce dossier ne passe pour un vote en instance le 11 avril 2024.

L’administration a tout mis en œuvre pour casser la grève en intimidant les agents. Qu’ils apportent la preuve que les agents sont en faute. Qu’ils fassent un procès à Force Ouvrière si nous sommes réellement en faute. La grève est un droit qui existe et les agents ont été pacifistes. 


Autre information, les agents des services Eau et de l’Assainissement sont également sous préavis de grève. 

Là, il s’agit de protéger les agents dont la CARENE ne respecte pas la loi sur le repos journalier et hebdomadaire. Lorsqu’ils sont en astreinte, ils sortent en intervention 24h/24. Ils effectuent leur journée de travail, puis les interventions le soir et la nuit avec des nuits blanches car ils doivent retourner travailler à 08h00. L’amplitude journalière de repos de 11 heures, obligatoire par la loi, n’est pas du tout respectée par notre collectivité. Ils s’en fichent. Pour l’instant nous en sommes à brûler des cierges pour qu’il n’arrive aucun un accident parce que l’administration ne réagit pas. L’administration s’est engagée lors des négociations à proposer des solutions fin avril puis finalement ce n’est plus le cas, ça sera beaucoup plus tard. Ils mettent délibérément en danger leurs agents.


Un autre préavis de grève pour les Piscines de la CARENE avait été déposé vendredi 05 avril. Les agents démissionnent de leurs fonctions d’encadrement, d’autres veulent partir ou sont déjà parti, sans compter ceux qui sont arrêt de travail, etc. Il y a des tensions récurrentes et remontons ces problématiques à notre administration. Force Ouvrière a proposé un audit lors d’une réunion administration/ syndicats le 28 mars 2024 (F3SCT anciennement CHSCT) pour pouvoir cerner et mettre des solutions en place. La réponse a été négative. Les problèmes persistent depuis février 2021. Quand auront-ils la volonté de mettre les moyens pour régler les problèmes ?


Les agents sont très attachés au service public et nous cherchons à trouver les meilleurs terrains d’entente pour éviter à en arriver à des mouvements de grève. 

Malheureusement, comme la collectivité fait la sourde oreille et que le dialogue devient très compliqué par leur silence, nous n’avons plus qu’une seule arme pour nous défendre et nous exprimer : la grève.


Fabien Leblanc, syndicat Force Ouvrière des territoriaux de la région nazairienne


_____ __ _

=> Syndicats FO en Loire Atlantique

=> FO Territoriaux